En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Claranet dit oui à Amen

Officiellement unis, les deux prestataires cherchent à rassurer clients et salariés. Ils promettent de ne pas restructurer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • véridique
    véridique     

    Ce site est à bannir dans votre choix d'hébergeur.

    Même en 2010, ça marche pas.

  • véridique
    véridique     

    Claranet est bien le seul.

    C'est triste pour vous.

    bon courage

  • Intendant30
    Intendant30     

    Depuis 4 mois je me bats pour que mon nom de domaine fonctionne. Et on me réponds que le service comptabilité ne trouve pas la trace de mon paiement. Représentant un Etablissement Public, je suis an train d'engager une procédure de recouvrement de créance.
    Beaucoup de papier pour rien. Si j'ai un conseil à donner : n'allez pas chez Amen.

  • hallelujah
    hallelujah     

    L'hébergeur Amen est toujours fidèle à lui-même.

    en prime ils se permettent même des tentatives d'arnaques au chantages.

    Pour la petite histoire j'avais un serveur privé que j'utilisé à peine 5mo de ressource, ben me l'ont tout bonnement coupé, il à fallu que je m'en inquiete pour avoir comme réponse: prennez un serveur dédier vous consommer trop de ressource , Cela ne s'apparent-il pas à une tentative d'escroqueries? Et si c'été le seul problème! Parce sans parler d'avoir un site indisponible pratiquement tout les week-end, quant encore il fonctionne la semaine vous étes heureux et pis les message sans réponse aussi n'en parlons pas.

    Tiens si mon affaire intéresse un avocat qui marcherais au % qu'il me laisse un message ici.

  • kumps
    kumps     

    Bonjour
    amen donne des signes de fatigue....service email en dérangement depuis 5 jours.
    existe t il une solution rapide de transfert chez un hebergeur fiable
    Merci d'avance
    Cordialement
    JF Danger

  • Eddddd
    Eddddd     

    Déjà Janvier 2006, et les problèmes continuent...

    Comment une société spécialisée depuis 2000 peut faire supporter à ses clients des pannes répétitives de services d'emails basiques (pack "web adress webadress") ? Si j'étais plus énervé, une part de mauvaise fois me ferai penser qu'ils détériorent volontairement les services peu coûteux pour nous faire "upgrader". Mais non, à lire ce qu'on dit d'Amen depuis quelques mois, c'est juste de l'incompétence et de la démotivation profonde.

    A lire les avis succints d'intervention, ils ne savent faire qu'une chose au service technique: reinstaller et remplacer. Comme chez Wanadoo ! ("tapez format c: tout ira bien" !).
    Comprendre le problème demanderait sans doute de la matière grise, et celle-ci a été décapitée depuis la revente à Claranet, on s'en souvient.

    Je jette donc l'éponge, après 5 ans comme client, après avoir supporté nombre d'autres problème mais gardé confiance car chez Amen il y avait à l'époque des gens qui cherchaient à comprendre les inévitables bugs, ne quittaient pas les serveurs tant que le service n'était pas rétabli, et en tiraient des leçons pour que le même problème ne recommence pas. Oh ils n'étaient pas parfaits, mais ils "y croyaient", un peu à l'image de leur slogan à deux balles "in web we trust". Il y avait bien une part de vérité.

    Cette fois je n'y crois plus. C'est comme en amour, de guerre las on préfère un jour découvrir les défauts d'une autre que supporter ceux de celle en qui on ne croit plus.
    Tiendrai-je 5 ans chez 1&1 ou chez Ovh ?

    Soyons optimistes: bonne année à tous ceux qui quittent Amen aujourd'hui...

    --
    Emmanuel

  • AMENCLARA
    AMENCLARA     

    Et oui ,Claranet comme Amen font la sourde oreille à mes réclamations envoyées en recommandé avec accusé de réception.

    Vous avez tous les éléments dans mes précédents messages pour vous faire une idée de la loyauté de ces hébergeurs.

    Alors un conseil réfléchissez à 2 fois pur choisir votre hébergeur.

    Exigez des garanties écrites.


    Ils sont là pour vous prendre le fric et basta.

    Pas un mot d'excuse pour les dégats collatéraux causés par une hotline déficiente et un service rapport clientèle déplorable.

    A tous ceux qui ont été abusés ,réveillez-vous et ne vous laissez pas faire.


    Envoyez vos réclamations en nombre et exigez votre remboursement.

  • AMENCLARA
    AMENCLARA     

    ET OUI !!!!

    AUCUNE REPONSE DE MES 2 LETTRES RECOMMANDEES ENVOYEES A CLARANET POUR EXIGER UN REMBOURSEMENT DE RENOUVELLEMENT DE CONTRAT SUITE AUX DEFAIILANCES D'AMEN.


    Y-AURA-T-IL UN SURSAUT MORAL SUIVI D'UN GESTE COMMERCIAL DE LA PART DE CLARANET ?

    C'EST LA QUESTION QUE JE ME POSE.


    CLARANET EST-IL PLUS CREDIBLE QU'AMEN ?

    L'AVENIR NOUS LE DIRA.:??:

  • AMENCLARA
    AMENCLARA     

    AMEN racheté par CLARANET tant mieux ,voyons si celui-ci réponds mieux aux courriers recommandés.

    C'est son image de marque qu'il met en jeu.
    En rachetant AMEN ,il récupére ses litiges qu'il laisse derrière lui.

    Tous les mécontents,à vos plumes !!!!!



    Copie de lettre adressée ce jour :

    Monsieur Le PRESIDENT Nicolas PROUTEAU
    Direction de CLARANET France
    68 rue du FB ST HONORE
    75008 Paris

    Le 17/102005
    Objet : demande de remboursement contrat
    Monsieur LE PRESIDENT,
    Vous avez depuis le mois de juillet officialisé le rachat de l'agence des médias Numériques alias AMEN et celle-ci ne répond pas à nos lettres recommandées du 5 et 12/09/2005 concernant le remboursement de 801,32 euros concernant le renouvellement du serveur 2005/2006.

    Vous êtes donc l'interlocuteur privilégié pour faire activer le remboursement par vos services financiers.

    Je vous joins la copie des 2 lettres recommandées adressées à AMEN et à son Président Dick TERNISIEN pour vous donner une idée des difficultés rencontrées.

    Cette attitude déloyale d'AMEN à mis mon entreprise en péril qui a dû son salut à la recherche en urgence d'un autre hébergeur.

    Vous drainez derrière vous une entreprise cahoteuse et de l'avis des consommateurs le classe comme hébergeur à éviter.

    Vous déclarez dans une interview avec Dick TERNISIEN de «défaut de retard de support et d'un ralentissement dans le traitement des demandes ».
    Personne n'est dupe quand vous dîtes que le nombre de réclamations est extrêmement faible par rapport aux 100000 clients d'AMEN.

    Je dirais moi que le nombre de réclamations est extrêmement élevé.

    D'ailleurs à ce sujet un dénommé BOBBY du forum fusina.net de la «la vie numérique » a obtenu une rupture de contrat et son remboursement en présentant à M. Dick TERNISIEN un dossier accablant.

    Vous avez en votre possession tous les éléments nécessaires pour régler cette situation à l'amiable et pour prendre toutes les dispositions nécessaires.

    Je reste confiant pour une intervention directe et efficace de votre part.

  • adrbab
    adrbab     

    Je vois que nous sommes confrontés devant le même problème et si vous envisagez une solution défensive fa[g][/g]îtes le moi savoir .
    Amitiés

    LETTRE DE RESILIATION TRANSMISE A AMEN




    Direction
    AMEN
    12-14 Rond Point Des Champs Elysées
    75008 Paris

    Sevran, le 01/09/2005

    Objet :Demande de résiliation de contrat et indemnisation
    Lettre avec A.R.
    Madame, Monsieur,
    Clients d'Amen depuis 2000, nous avons subi sans arrêt des atteintes au bon fonctionnement de notre entreprise de part les mesures et les contraintes imposées pour vos migrations de serveur et d'une hotline déficiente à tous égards.

    Le délai à chaque migration trop court complique la situation de remise à niveau compte tenu des charges de travail.

    Je prends comme exemple le 9 juillet 2005, nous avons découvert que nous devions avant le 17 juillet migrer notre serveur dédié Sphera vers un serveur Virtuozzo et sans assistance technique de votre part compte tenu d'une interruption téléphonique de votre standard.

    Ce qui est plus grave depuis cette migration forcée, nous ne pouvions recevoir ni envoyer d'e-mails ce qui mis en péril le fonctionnement de notre entreprise.

    Après 29 mails échangés avec votre helpdesk et votre support technique entre le 14 et le 25, nous avions toujours le problème de messages.

    La dernière réponse de votre support fût éloquente «Nous sommes toujours en attente des conclusions de notre équipe d'administration» ?

    Et alors que nous avons payé le support, celui ?ci est resté injoignable (au moins 10 essais téléphoniques rien que le 25 juillet).

    Etant donné que votre société n'a pas respecté son cahier des charges et qui plus est à mis notre société en danger ,nous vous demandons de bien vouloir résilier notre contrat à dater du 5 septembre 2005 et de bien vouloir nous restituer la somme de 801,32 euros relatifs à notre réinscription et en dédommagement des dégâts collatéraux induits par un service déficient.

    D'autre part je me suis déplacé à votre siège aux Champs Elysées pour m'entendre dire que ce n'était qu'une simple boîte aux lettres et que les serveurs et les administrateurs se situaient au MAROC .

    De plus j'ai dépensé une fortune pour essayer vainement de vous contacter.

    C'est vraiment dommage qu'une société comme AMEN qui vient d'être rachetée perd sa crédibilité auprès de ses clients.


    Je vous prie donc de m'adresser dans les meilleurs délais un chèque de 801,32 euros .

    Dans l'attente de votre règlement , je vous prie d'agréer l'expression de mes sincères salutations.


    Fait à Sevran, le 01/09/2005



    LA REPONSE D'AMEN CI-APRES LAISSE A REFLECHIR !!!!!





    Mail de Eric du 09/09/2005
    Bonjour,
    >
    Il vous appartient de résilier le service mais nos CGVs n'envisagent pas de remboursement du reliquat, votre pack demeurera actif jusqu'Ã son échance contractuelle.

    En ce qui concerne nos administrateurs ils sont bien en france de même que les supports intermédiaires (T2 et T1) seul une partie de la frontline (et uniquement pour les packs mutualisés est effectivement au Maroc.

    > Cordialement,
    > Eric

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire