En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Cinq mots de plus pour parler techno en français

Une commission nationale de terminologie vient de publier sa toute dernière décision. Elle déconseille l'usage des termes ' MMS ' et ' hotspots '.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • Wàng
    Wàng     

    Pour l'espéranto:

    Alphabet phonétique, 1 lettre = 1 son.

    Prononciation: toute lettre se prononce et représente toujours le même son

    Accent tonique: toujours sur l'avant-dernière syllabe (la pénultième)

    Aucun verbe irrégulier, conjugaison optimale (12 formes verbales)

    Radicaux invariables.

    Identification de la fonction grammaticale :claire et immédiate .

    Syntaxe très souple, auto-adaptative. Au choix analytique ou synthétique, il est possible de dire la même chose de diverses façon, et même de rendre des idées ou des mots n'existant pas dans nos langues, qu'au prix de longues périphrases ou idiotismes.

    Formation des mots dérivés: vastes possibilités.

    Indice d'agglutination :1. Par exemple, acquiéser se dit jes-i (oui-verbe), acquiéser de la tête kap-jes-i, distribuer dis-don-i ( dispersion-donner), écurie cheval-ej-o (cheval-lieu-nom), pour les chèvres, même principe: kapr-ej-o (le mot n'existe pas en français).

    Idiotismes: quasi inexistants.

    Homonymes : quasi inexistants.

    Polysémies : rares.

    Vocabulaire nécessaire à la compréhension d'un texte ordinaire :à 80-90%, 500 mots, à 99%, 2000 mots.

    1000 racines suffisent pour former la plupart des 10000 mots d'usage courant...

    Temps nécessaire pour atteindre un niveau de maîtrise correspondant à celui du baccalauréat :150 heures pour un francophone.

    L'espéranto s'acquiert par effet boule de neige, chaque règle est généralisable à l'infini...

    Cordialement

    Wàng

  • Wàng
    Wàng     

    Syntaxe rigide, ordre rigoureux des mots.

    Formation des mots dérivés : possibilités réduites : 5%.

    Là encore, de nombreuses irrégularités: we/us/our, country/fellow citizen...

    Indice d'agglutination : 0,30

    Idiotismes : innombrables. La langue anglaise est la grande championne des expressions idiomatiques! Plus de 13000 "phrasal verbs", des centaines de milliers de phrases toutes faites. 2 façons de faire des phrases, en pensant à la française, ou en apprenant ces tournures une par une...

    Homonymes : très nombreux

    Polysémies : très nombreuses. Le vocabulaire de base (850 mots) admet plus de 20000 sens...Plus de 50 sens différents pour le mot set!

    Vocabulaire nécessaire à la compréhension d'un texte ordinaire à 80-90% : 2000 à 99% : 7000 mots.

    L'anglais est la langue la plus riche en mots( 500000 à 1000000), spécialement en mots désignant des onomatopées ou des sensations.

    Beaucoup de doublets: freedom/liberty, come/arrive, look/appear, foreseen/predicted, clever/intelligent, fraternal/brotherly, etc.

    Le francophone ou le germain connait déjà un mot sur 2. Mais pour le Turc ou le Finnois...

    Temps nécessaire pour atteindre un niveau de maîtrise correspondant à celui du baccalauréat : 1500 heures pour un francophone .

  • Wàng
    Wàng     

    C'est marant de voir tous ces pigeons être persuadés que l'anglais est une langue simple alors que l'enseignement de l'anglais dans le monde donne des résultats lamentables depuis 60 ans...très triste!

    Voici la réalité sur la supériorité naturelle de la langue anglaise:
    Alphabet: non phonétique de 26 lettres (46 phonèmes, 20 voyelles, 1100 graphèmes...)Il faut apprendre la prononciation de chaque mot un par un.
    Admirez la cohérence:
    bead, see / calm / born, cork / fool / burn, fern, work / sit / set / sat / fun, come / fond, wash / full, soot / composer, above / bay, fate / buy, lie / boy, voice / no / now, plough / tier, beer / tare, fair / tour.
    Here and there, the weather on the sea allowed two of their friends to hear and see, too.
    Hear and their, the whether on the see aloud too of there friends two here and sea, two.
    Prononciation: chaotique, insaisissable ; impossibilité de fixer une norme.
    Accent d'intensité (ou « accent tonique ») indéfinissable, fixé par l'usage ; aucune norme ne peut être établie.
    Ces défauts sont renforcés par un fort monosyllabisme.
    De plus l'anglais compte de nombreuses variantes régionales.
    Verbes irréguliers : 283. En tout, plus de 600 formes verbales à mémoriser . Des dizaines de pluriels irréguliers...
    Conjugaison : radical variable, nombreuses flexions.
    Identification de la fonction grammaticale: confuse ; nombreuses relations grammaticales inexprimées.
    L'anglais est une des langues les plus ambigues qui soient...

    Cordialement

    Wàng

  • Theory
    Theory     

    "En attendant, la Commission poursuit sa réflexion"

    mon dieu, je crains le pire là ...

    God bless the Frenchies! ...

  • Theory
    Theory     

    ma telecommande TV est wi-fi (sans fil).
    je peux donc me connecter a internet avec?

    mais LOL quoi! euh, sorry, MDR quoi! 'fin, on se comprend :-p

    rah, n'empeche, ca me degoute encore plus de payer mes impots tout ca.

  • Theory
    Theory     

    bah tu regardes son nom, t'auras tout compris ...

    encore un qui est pret a se jeter dans une tower ...

  • gil_
    gil_     

    tu dois sans doute parler tres bien anglais, espagnol et anglais pour pouvoir dire ca...

    l'anglais est aujourd'hui une langue accessible et extremement tolerante, plus tolerante que par le passé.

    La grammaire anglaise est tres simple comparée a la grammaire espagnole ou francaise!

    De plus, le besoin de traduire des termes tels que WIFI est typiquement francais, on a peur des mots anglais depuis toujours... mais ca change rien, qui utilise courriel aujourd'hui, on est reste sur email ou mail (suffit de regarder les formulaires sur les sites web...)

    tout ca pour dire que ca change pas grand chose, parce que ASFI, au bout du compte, si tu sais pas ce que ca veut dire, ca t'aide pas plus que WIFI...

  • Atchoum_
    Atchoum_     

    En attendant, quand tu bosses avec des étrangers, c'est bien de savoir manier un minimum d'anglais.
    Peu me chaud que le français soit ou non un langue importante sur le plan international, l'important est d'avoir un trait d'union entre nous. Et si ce doit être l'anglais, et bin basta ! ce sera l'anglais.
    D'ailleurs quand je vois de quelle façon pitoyable on baraguine, nous les français, malgré au minimum 7 ans d'études, on n'a pas de quoi être fier. Et ces mesures à la gomme ne vont pas faciliter les choses à mon sens...

  • fabrice_
    fabrice_     

    De dire si oui ou non tel ou tel mot de la langue de Shakespeare devrait être adapté dans la langue de Molière, vraiment quelle idée!

    Je vois à quel point les "grandes personnes", comme il est convenable de les appeler, n'ont rien d'autres à faire que de débattre sur des sujets auquels, bien évidemment je suis sûr, 99% ne savent même pas de quoi ils parlent et ce que signifient "MMS" ou autres... Il est vrai que le français est une langue que l'on doit immortaliser mais par pitié, ne rentrez pas dans le cynisme... Adapter des notions qui sont déjà ancrées dans la mentalité française depuis bien longtemps ne sert strictement à rien !!!

  • jonathan__
    jonathan__     

    tu doit confondre anglais et le meli-melo international souvent confondu avec l'anglais...
    croire que l'anglais est une langue facile c'est abuser de John Grisham, de Dan Brown et de J.K Rowling!!! (bref, des styles suffisants pour des "bilingues" à la française, mais de chouettes histoires, c'est vrai)
    L'anglais correct se révèle très complexe...bien plus difficile a parler correctement pour un français que l'italien ou l'espagnol...
    en revanche sur les néologismes techniques, j'avoue que j'ai du mal a saisir le besoin de traduire des termes qui seront à l'avenir peu utilisés par monsieur tout-le-monde dans 30 ans que "gain ohmique" pour parler de sono chez conforama ou but aujourd'hui: On sera à priori connecté de facon permanente sans se soucier du type de réseau (je parle de la grande intercompatibilité promise depuis des lustres)

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire