En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Google Chrome Sunder Pichai
 
AFP

Au fil des années, le navigateur de Google est devenu une véritable forteresse que les hackers ont bien mal à pénétrer. La conséquence d’une stratégie technologique déployée de longue date.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alex Didereaut
    Alex Didereaut     

    La référence absolue en matière de sécurité n'est pas Chrome mais Avast Safezone ! Par exemple, les mots de passe sauvegardés dans Chrome sont enregistrés en texte brute et non cryptés et sont donc à la portée de tous... Vous appelez ça safe ? Avast Safezone est excellent, pourquoi n'est-il pas évoqué dans l'article ?

  • ghbultra
    ghbultra     

    " Selon lui, pour éviter de se faire pirater par FBI et consorts, il vaut mieux utiliser Chrome quand c’est possible. "

    Selon lui dans sa très grande connerie à aucun moment il ne se dit que le FBI et consorts n'on pas besoin de pirater quoi que se soit vis à vis du " Patriot Act " qui oblige toutes entreprises Américaine à communiquer au service d'Etat toutes sortes d'information ?

  • mikeindia
    mikeindia      

    1) Une fois de plus, Opéra n'est pas pris en compte dans ces mesures. Il est pourtant très utilisé. Quelle a été sa performance ?
    2) Il n'y a pas si longtemps, Chrome était suffisament décrié sur le net pour ses backdoors permettant directement à la CIA, NSA et consort de nous surveiller. On ne peut pas, dans ces conditions, dire que c'est le plus sécurisée des navigateurs.
    Ses créateurs auraient-ils redressé le tir ?
    Ou est-ce un piège supplémentaire ?

Votre réponse
Postez un commentaire