En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

C'est parti pour 6 mois de débat public sur les nanotechnologies

C'est parti pour 6 mois de débat public sur les nanotechnologies
 

La première réunion sur les technologies appliquées aux usages quotidiens a été lancée le 15 octobre à Strasbourg. 17 seront organisées au total.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • az5qswx
    az5qswx     

    les nanos sont déjà présents dans notre vie sans que l'on ait fait d'études d'impact sur la santé, l'environnement ! cela va faire comme pour l'amiante, des scandales sanitaires à venir ! comme toujours l'argent/le profit à court terme prime sur la sécurité/la santé !

  • Nacyl
    Nacyl     

    Les nanos, beaucoup de gens en parlent mais peu sont ceux qui se renseignent.
    Pour le moment, on nous promet le meilleur sauf que, comme d'habitude, une pièce a deux faces !
    Dans le domaine du quotidien, cette technologie de la miniaturisation nous promet des bien de consommation toujours plus petits, toujours moins gourmands en énergie et toujours plus performant.
    Pour ce qui est de la santé, les perspectives sont encore plus merveilleuses !
    Imaginez un instant pouvoir faire marcher à nouveau des personnes en fauteuil roulant suite à un accident où encore allez stimuler les zones du cerveau permettant de rendre la vue à un aveugle ou l'audition à un sourd...
    Mais, comme en politique, les promesses ne font pas tout.
    Que deviendra l'être humain avec des machines si petites qu'il ne pourra pas les sentir, les voir ou les toucher ?
    Que feront ces merveilles de la technologie une fois leurs tâches terminées ?
    Et si elles se mettent à communiquer, que deviendra alors l'Homme ?
    Ces questions on les retrouve de façon diffuse çà et là mais sans vision d'ensemble.
    Des initiatives comme Nano2Life (www.nano2life.org) nous parlent déjà de convergence entre nanotechnologies et biotechnologies.
    Des mouvements, comme le transhumanisme, voient dans ces technologies le moyen de supplanter l'évolution "naturelle".
    Ouvrir le débat autour du sujet des "nanotech" est donc certainement d'actualité.
    Reste encore qu'il ne faudrait pas que l'industrie et l'économie nous impose des choix purement mercantiles que nous regretterions amèrement même si, une fois encore, les promesses sont nombreuses.

  • François le Francais
    François le Francais     

    une "playstation", se dit console de jeu en francais !!

  • Blononor
    Blononor     

    Vous n'avancez que des avantages, otodid'kt. Certes la nanotechnologie va ouvrir énormément d'horizons. Mais quels seront les conséquences si on absorbe ces nanoparticules (à part celles qui ont un but thérapeutique, bien sûr)? On ne connait pas les répercussions que ces nanoparticules ont sur le vivant. Déjà plusieurs centaines de produits commercialisés contiennent des nanoparticules. Le consommateur n'en est pas informé. Comme d'habitude, nous servons de cobayes. C'est toujours le même procédé. On fabrique, on vend, on crée des dommages et ensuite on discute pour savoir comment réparer les dégâts.

  • neutron pixie
    neutron pixie     

    Une toute petite correction nano ne signifie pas " un milliardième de mètre" mais seulement 10^-9

  • otodid`kt
    otodid`kt     

    - de la consommation électroménagère (réfrigérateur, congélateur, chauffage) par le biais de capteur plus fin et modulable aisément,

    - de l'électronique de loisir (TV, home cinéma, chaîne hifi) par la mise hors tension automatique,

    - des produits à basse consommation énergétique (téléphone, "playstation", ordinateurs portables) avec des composants "nanuscules",

    Et le tout améliore le confort de la note énergie des ménages.

Votre réponse
Postez un commentaire