En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ce que l'Etat rembourse aux opérateurs pour les "interceptions" judiciaires

Mis à jour le
Ce que l'Etat rembourse aux opérateurs pour les
 

L'administration paie 24 € pour intercepter tout le trafic Internet d'un abonné ou 9,69 € + 1,50 €/mois pour le détail du trafic d'une ligne mobile sur 31 jours.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • tartempion1
    tartempion1     

    Certes cela fait peur mais aujourd'hui ces procédures sont encore soumises au pouvoir judiciaire ce qui est de nature à limiter les dégâts. Souvenons nous du principe de la séparation des pouvoirs judiciaires, exécutifs et législatifs défendons ce principe. Cela nous permettra d'éviter le scandale des procédures d'amendes automatiques qui frappent les propriétaires de tracteurs pour excès de vitesse ou stationnement interdit au coeur de Paris et les effets néfastes de dictatures.
    Cordialement.
    Cordialement

  • totocaracana
    totocaracana     

    Bonjour, "faire retrouver l'identité d'un internaute à partir de l'adresse URL d'un site web visité" <-- c'est possible ça ? Je dois surement mal comprendre, ou alors c'est mal dit !

  • Ratibois
    Ratibois     

    Imaginez ce que peut devenir notre société si un pouvoir un peu envahissant (sans même parler de dictature) s'installe aux commandes. Le relatif faible prix de la grande majorité de ces prestations montre en particulier qu'elles sont simples à mettre en oeuvre. Juste pour rire, jouons à un petit jeu : on installe Le Pen à l'Elysée et on voit ce qui se passe avec toute cette merveilleuse technologie disponible...

Votre réponse
Postez un commentaire