En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Cacophonie gouvernementale sur la portabilité du numéro

Le ministre des PME juge inadmissible le retard pris par Bercy dans la publication d'un décret sur la portabilité des numéros de téléphones mobiles.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • hjg
    hjg     

    Qu'est ce que c'est que cette histoire, cela existe déjà!
    L'été dernier j'ai quitté SFR pour Orange parce que SFR ne couvrait pas ma résidence secondaire, et j'ai gardé mon ancien n° de SFR, il m'a suffit de le demander à Orange

  • CARBON_14
    CARBON_14     

    Si on ne gardait QUE les chiffres personnels, et que seul le préfixe (spécifique à Orange, SFR, Bouygues) change, ça serait un moyen intermédiaire.
    C'est sûr que mon 0661xxx , si je change d'opérateur (?) ne devrait pas rester tel quel, sinon ça va être le "souk" pour s'y retrouver.

    Il est certain que, dans le principe, les opérateurs, même si ils pronent verbalement un "changement possible d'opérateur", ont interêt à faire que ce soit le moins facile/agréable/rapide possible, pour capturer les clients. Impossible, ça serait attaquable. :S
    Comme pour les banques, si apparaissent des frais mensuels de tenue de compte, qui va les quitter ? 2% des gens ?

  • PseudoUnique
    PseudoUnique     

    Et tant qu'à faire, ils pourraient aussi nous rappeler "cet appel vous sera facturé xx euros la minute", ça permettrait un peu de s'y retrouver dans la jungle des nouveaux tarifs télécoms!

  • Tek2003
    Tek2003     

    Moi je trouve qu'il y a un aspect de la portabilité du numéro dont personne ne parle (ou très peu) et qui pourtant constitue une belle arnaque pour le consommateur !

    Garder son numéro pour partir à la concurrence, c'est très bien ! Personellement, il m'est déjà arrivé de rester chez mon opérateur à une période où ça se passait mal avec lui, juste pour ne pas changer de numéro tellement c'est pénible de devoir communiquer à tout le monde le nouveau, contacts privés et professionnels !! Donc sur ce point, plus de liberté, on n'est plus "otage" de son numéro et de son opérateur, bravo !!

    Le hic, c'est le développement tout azymuth de tous ces forfaits pseudo-illimités, vers les fixes et les portables d'un opérateur bien défini ! Avant c'était relativement simple, on trouvait facilement sur le net la liste des préfixes dont disposait chaque opérateur, moi par exemple je savais que tous les 0660.... et les 0698.... c'était des Bouygues, et j'utilisais facilement mon millénium.

    Mais maintenant, comment on sait quel opérateur on appelle ? ben on ne sait plus !! On pense appeler en illimité gratos, et résultat on se tape des heures de hors forfait !

    Et le problème est exactement le même dans la téléphonie fixe, je dirais même encore plus bordélique !! Free a récemment annoncé que vu les coût d'interconnection que ses concurrents lui facturaient, ils n'assurerait plus la gratuité des appels vers Neufbox, ou CegetelBox ... Et là aussi, tous les opérateurs proposent la portabilité du numéro ...

    On en va plus du tout s'y retrouver : déjà savoir vers quel opérateur son forfait est réellement "illimité" est une première difficulté, et savoir quel opérateur on appelle en est une autre insurmontable.

    Quant à l'argument qui est de dire qu'il suffit de demander, c'est irrecevable, car son interlocuteur peut se tromper, ou être de mauvaise foi.

    Pour moi, il est de la responsabilité des opérateurs de mettre très vite en place un système qui lorsqu'on appelle un numéro, annonce le nom de l'opérateur avant que ça ne lance l'appel. Ca ne prendrait qu'une seconde à entendre, et ça éviterait bien des mauvaises surprises dont ces voleurs d'opérateurs jouent habillement !

    Et ce système pourrait très bien être désactivable pour ceux qui se moquent de savoir où ils appellent ! Tant qu'il est disponible en option et gratuit, c'est tout ce que je demande.

Votre réponse
Postez un commentaire