En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bruxelles veut réglementer les DRM et la copie privée

Bruxelles veut réglementer les DRM et la copie privée
 

La Commission européenne doit publier en décembre des recommandations concernant la distribution des contenus en ligne au sein des 27 pays de l'Union.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • O17788
    O17788     

    Surprenant que même au plus haut niveau politique, les gens ne peuvent faire la distinction entre cause et effets. Il ne sert à rien de lutter contre le piratage; ce n'est qu'un acte de légitime défense.
    Il vaudrait mieux repenser les textes qui régissent la propriété intellectuelle et les droits d'auteur qui accordent des avantages léonins aux ayants-droits.
    Est-il normal qu'une chanson soit protégée durant toute la vie de son auteur + 75 ans? En quoi les héritiers de Hergé ou d'Elvis méritent-ils de profiter de l'oeuvre de leur parent? Vous voulez de la musique gratuite? Optez pour des musiciens morts depuis plus de 75 ans.Non, ça ne marche pas non plus. Impossible d'obtenir gratuitement du Mozart ou du Bethoven car vous devrez payer l'interprète actuel; en fait un simple exécutant, un copieur, un pirate manuel.
    Est-il normal qu'un chanteur soit protégé au delà de sa propre vie alors qu'un génial chimiste, découvreur de la molécule universelle anti-cancer, ne pourra bénéficier que de la protection d'un brevet de 10 ans? Au delà, toute entreprise pharmaceutique pourra copier légalement sa molécule (générique)
    Ces longues périodes de protection pouvait se comprendre à l'époque de la rédaction des droits intellectuels, car la diffusion d'une oeuvre-c.à.d le volume et en conséquence les revenus y afférents - était pénible. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas grâce à Internet, la TV, radio, ciné, presse,etc...
    Une période de protection plus courte aurait aussi l'avantage de stimuler la création et éviterait de transformer les artistes en producteurs de disque plastique tel Patrick Hernandez qui a sorti un succès mondial(Born to be alive) et qui depuis se contente de resortir tous les 5 ans un remixage de son tube et d'encaisser les royalties.
    En fiscalité, il est avéré que la fraude diminue avec la baisse des taux d'imposition.
    Il en sera de même avec les droits intellectuels. Remanions les et nous verrons le piratage diminuer.

  • hellboy31
    hellboy31     

    Que l'on m'explique un bonne fois pour toute en quoi ça dérange le fait que je copie des oeuvres dont j'ai l'originale (CD,DVD)pour mon usage personnel. Appelons un chat un chat, c'est la diffusion et le téléchargement qui posent problème. Alors lachez nous la grappe avec toutes ses taxes pour la "copie privée", et réfléchissez à la licence globale. C'est la solution.

  • Zenitram7573
    Zenitram7573     

    transparence et interopérabilité des DRM? Cool, car un DRM interopéarable et transparent est... rien du tout, le seul DRM de ce type est de ne rien mettre.
    J'y crois pas du tout, encore des mots pour nous revendre le produit... BOn courage, les gens achètent de moins en moins de DRM...

  • gbh1337
    gbh1337     

    Tiens donc la CE qui s'y met aussi !
    Sus aux pirates !

Votre réponse
Postez un commentaire