En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bruxelles demande à la France de supprimer une taxe télécoms

Mis à jour le
Bruxelles demande à la France de supprimer une taxe télécoms
 

La Commission européenne enjoint la France de mettre fin à la ponction de 0,9 % du chiffre d'affaires des opérateurs, créée pour financer la fin de la publicité dans le service public.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • coconuts23
    coconuts23     

    cette taxe , n'est qu'une petite fantaisie de notre president sarkozy

  • Forumeur5
    Forumeur5     

    Et non Baldur21, je doute que ces décisions aient été prises au hasard.
    En supprimant - dans un premier temps et en soirée uniquement - la publicité sur les chaînes publiques, l'état a souhaité justifier partiellement le paiement de la redevance - qui a augmenté et a été assujetti aux variations futures (augmentations uniquement ?) du taux d'inflation - et redonner une virginité démagogique à des chaînes dites culturelles.
    Ensuite, bizarrement, les privées se sont vues autorisées à intégrer une seconde page de pub pendant leurs programmes. Ce transfert était plus que prévisible, puisqu'il permet aux média privés d'engranger bien plus d'argent, et aux annonceurs, d'avoir toujours une visibilité aux heures de grande écoute (d'autant que TF1 et M6 sont parmi les plus regardées).
    Dernier coup de "j'arnaque", les publiques ont conservé le droit de parrainer leurs émissions par des annonceurs privés, tout en pouvant effectuer du placement publicitaire dans leurs fictions.
    Bref, tout le monde est gagnant, sauf le citoyen lambda (étonnant, non ?) qui s'en foutait royalement d'avoir une page de pub, en première partie de soirée, sur les diffuseurs publics.

  • Baldur21
    Baldur21     

    Pour ma part, la pub sur les chaînes de France Télévision ne me dérangeait pas, car les spots étaient entre les émissions.
    Depuis, sur certaines chaînes privées, il peut y avoir 2 coupures de pubs dans un même film, alors qu'il n'y en avait qu'une auparavant.
    De plus, il y a toujours de la pub déguisée : il suffit de voir les sponsors de telle ou telle émission avant la diffusion (ex avant chaque épisode de Castle le lundi soir sur France 2).
    Au lieu de ponctionner une fois de plus les opérateurs de télécoms et fournisseurs d'accès à Internet, ce qui va fatalement retomber sur les consommateurs, il vaudrait mieux laisser revenir la pub sur ces chaînes.
    Encore une décision prise en haut lieu sans aucune réflexion, comme bien d'autres depuis (hadopi...)

  • zelectron
    zelectron     

    l'objet des taxes française serait des plus comiques si ce n'était le rapport de plus en plus lointain avec le besoin réel. Je suppose que dans un certain temps la taxe sur les chaussettes ou les groseilles ou encore sur les bouchons va servir à financer le déploiement d'une escouade fiscale pour contrôler les chaussettes ou les groseilles ou encore les bouchons (dans le désordre)Ah! j'oubliais la taxe sur les hamsters domestiques ?

  • the void
    the void     

    ils nous prennent pour des vaches à lait !

  • webpac
    webpac     

    Quand l'Europe demande d'harmoniser les taxes et que ça implique une hausse, l'état français fait de l'excès de zèle et va plus loin que ce qui est demandé.

    Quand l'Europe demande la suppression d'une taxe aberrante, l'état français n'écoute pas.

    Comme quoi l'Europe, c'est une bonne excuse pour l'état français, mais juste une excuse pour augmenter les taxes.

Votre réponse
Postez un commentaire