En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

British Airways s'envole sans billet

La compagnie aérienne propose d'imprimer à domicile sa carte d'embarquement. Elle veut généraliser le billet virtuel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • CacaBoom
    CacaBoom     

    Billets virtuels, hotesses virtuelles ( de simples posters, çà permet de rèver ... )
    Repas virtuels ( vous faites comme si vous avez mangé ... )
    Sièges virtuels ... sur des vols inexistants ...

  • Nicolas_
    Nicolas_     

    Jusqu'à preuve du contraire les actionnaires paient pour avoir des travailleurs qui travaillent, et les travailleurs sont payés pour travailler. Si les actionnaires en sont là aujourd'hui c'est que certains n'ont pas du toujours respecter leur contrat...!
    Pour les 2 exemples la Chine et l'Urss ce sont les 2 "symboles" de la gauche qui donnent envie de voter à droite!!!!

  • julien_
    julien_     

    bonjour ,
    mais a terme ?
    nous les Femmes et les Hommes ...
    nous allons donc TOUS FINIR AU CHOMAGE
    ASSEDIC
    PUIS AU RMI A 367 euros par mois .
    OUI OUI VERIFIER ONLY 367 EUROS PAR MOIS !
    et ces rmi sont OBLIGER DE PAYER LES TAXES FONCIERES
    bye

  • Erwan_
    Erwan_     

    Certes la suppression du droit de grève a du charme...pour les lobotomisés et autres serpillères de la "loi du marché" (nom fumeux de la croyance au nouveau dieu immaculé de l'intérêt/bénéfice à outrance). Le droit de grève était d'ailleurs rigoureusement interdit en ex-URSS; il l'est toujours en Chine "populaire" - nouveau paradis des lucreux très peu regardant sur les droits de l'homme et le travail forcé.
    Concernant B.A. tout le problème est de savoir à qui "appartient" cette compagnie. A ses actionnaires ? A ceux qui y travaillent ? L'exemple du droit de grève montre que sans salariés, l'actionnaire n'est rien. En démocratie, les droits des deux parties sont représentés à 50/50.
    Le meilleur exemple d'une société sans grèves, avec des employés et roquets zélés, c'est la "société" nazie : le "camp de travail" ou le "travail rend libre"...Sans doute l'idéal non avoué de pas mal de "lucreux" adeptes de cette religion du profit -qui empoisonne et appauvrit 90% de la planète - mais n'osant plus porter le simple brassard de la race des USAGERS !!!

  • JJ_
    JJ_     

    y'en a marre des grévistes pourris jusqu'à la moelle qui prennent en otage les passagers. Bravo bravo bravo à BA !
    Moi sur ma ligne de métro (la 14) à Paris il n'y a plus de conducteur, c'est tout automatique : résultat plus une seule grève qui paralyse toute la ligne. Assez d'excès, retour au respect de l'usager ! halte aux coco

  • John_
    John_     

    Que faites vous des employes dans les aeroports ?
    A aucun moment vous parler de reduction des couts ???
    BA doit faire cette annee 300 000 000 GBP d'economie sur les couts salariale. Le sans billet va reduire le personel, et donc les couts....
    A quand British Airways 100% virtuel ???

  • VAUZELLE
    VAUZELLE     

    Le billet, ou tout autre document dans n'importe quel domaine, ne seront virtuels qu'au moment où aucun document papier ne sera nécessaire.
    Pourquoi ne pas télécharger ce billet, ou d'autres documents, sur une clé USB ?

Votre réponse
Postez un commentaire