En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Blu-Ray/VLC : Jacques Toubon, membre de la Hadopi, répond à VideoLAN

Mis à jour le
Blu-Ray/VLC : Jacques Toubon, membre de la Hadopi, répond à VideoLAN
 

Jacques Toubon veut ramener de la raison dans un débat qui s'enflamme. Pour lui, la Hadopi a répondu dans le cadre de la loi et il demande à Jean-Baptiste Kempf de reprendre le dialogue.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • jimbee
    jimbee     

    La Corse n'a pas l'exclusivité des propriétés en indivis, ça se passe partout en France. Les notaires sont là pour régler les litiges et, je n'en sais rien mais, c'est possible que dans ce département les notaires n'aient pas vraiment les moyens de faire leur travail... alors là ça relève plus du pénal mais le problème n'est pas là ! Ici il s'agit de gros sous et de logiciels propriétaires. VLC a trouvé jusqu'à maintenant les moyens de passer outre les DRM et autres codes fermés. Le Blue Ray, à partir du moment où ça devient incontournable doit être libéré ! VLC n'est pas une entreprise mais une association de chercheurs et d'étudiants qui travaille pour le bien de la communauté et pas pour s'en mettre plein les poches. Hadopi devrait avoir une réponse plus nette face aux requins du Net et des nouvelles technologies... de la même manière qu'ils se sont donnés des armes pour trouver les fraudeurs chez les petits, il n'est pas compliqué de savoir qui sont ceux qui profitent de ce marché fermé.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "la démarche pour obtenir satisfaction.......Le problème est que cette action sera longue, coûteuse et certainement sans retour satisfaisant du fait que l?ensemble des ayants-droits devra donner sa réponse." En fait c'est un peu comme en Corse, quand un terrain a tellement de proprios, qu'au final personne ne sait plus à qui cela appartient... Du coup, il y la méthode Corse pour régler les problèmes, on s'arrange, mais c'est pas forcément légal... ou la méthode légale, qui n'a aucune chance d'aboutir un jour... ET NON, je ne fais pas du Corse Bashing (dénigrement) parce que vu le binz de zinzin, que c'est, la méthode Corse est sans doute la meilleure. (Tant qu'on y est VideoLAN n'a qu'à proposer et faire voter de nouvelles lois ?).LOL.

  • jcr83
    jcr83     

    Les supports physiques sont obsolètes. Est-ce que cela a encore un sens de se battre pour la lecture des DVD et Blu-Ray ? Ça doit faire 7 ou 8 ans que je n'en ai plus acheté.

  • dandelest
    dandelest     

    Lui qui a défendu le parlé français avec une loi à son nom allant dans le sens de l'interdiction des ces anglicismes.

    Décidément, Jack Allgood a tout bon. Ou pas !

Votre réponse
Postez un commentaire