En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

BlogShares, la ' Bourse ' des blogs

Un jeu de simulation boursière appliquée aux weblogs déclenche les passions sur le Web.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • ARNAL
    ARNAL     

    ma LOI bourse, un compte-minima pour tout le monde, alimenté chaque années par une caisse, elle-meme alimenté par les grands comptes actonnaires (genre ISF, mais juste sur les benef bourse). et cerise, possibilité de reprendre ses sous n'importe quand et a la meme cote que lors de l'achat (dac moins les frais)
    une AUTRE SOLUTION tres facile a mettre en oeuvre:
    le PAS DE VAGUES MERCI. souvent les employés de societés cotés sont les premiers a essuyer les platres, puis effet domino jusqu'aux artisans en sous-traitance. CE n'est pas la bourse qui licencie mais bien le choix des dirigeants de societés, peut-etre sur pression d'actionnaires. TOUT s'arrangerait si ces actionnaires etaient plus PATIENTS, les dirigeants axeraient moins leurs strategies sur le cours.
    fin bref donnons moins d'importance a la bourse, et pas de vagues...
    pour ce qui est des BLOGS, cette bourse est injuste.
    autant pour la vrai, il est surtout question d'argent, donc les derives qu'on sait - la FAIM peut justifier les moyens - mais là... certains blogs seront surcotés d'autres moins, sont-ils pour autant moins interssants, y'a pas d'argent à gagner, et peut-etre des visiteurs en moins..
    chacun sa promo, mais a mon avis la meilleur pour un blog c'est le bouche-a-oreilles, c'est ce qui les a fait connaitre non!?

    ps: qui connait un blog qui spam ?

  • Béb déteminé
    Béb déteminé     

    je crois que, par logique, il faut y croire (motivés motivés, il faut se motiver.. motivés, motivés restons motivés...) parce que s'il on y croît pas, ça ne pourra pas se faire car nous n'agirons pas dans cette ligne de pensée mais dans une autre.
    Maintenant, pour moi le capitalisme et d'avantage une pratique sociale qu'une réalité législative, il faut s'auto-éduquer au respect des notions de respect du travail et de l'argent pour faire émerger l'équité économique.
    L'argent n'est pas un mal en soi, je le pense, mais il doit être utilisé en connaissance de cause.
    Pour qu'il prenne sa vrai valeur, il faut le faire tourner le plus rapidement possible pour que le plus grand nombre en profite. Il n'y a rien de plus dangereux que de l'argent qui stagne (les plus grandes fortunes du monde fonctionne la dessus) car ce n'est que stupidité, ça fait mourrir des gens de garder de l'argent de façon systématique..
    Tout ça pour dire, cher jean michel, rendez-vous à Evian pour dire qu'il existe d'autres façons de penser que celle du G8
    Tranquillement,

  • Jean michel désabusé
    Jean michel désabusé     

    et bien je ne suis pas plus capitaliste que mon voisin mais je n'ai rien a proposer d'autre et je suis entièrement d'accord avec votre dernier paragraphe, mais justement il ne faut pas se voiler la face dans le monde ou nous sommes si nous ne le faisons pas d'autres le feront peut etre faut il le faire mais d'une autre manière laquelle franchement je ne sais pas. (nous etions contre la guerre d'autres l'ont faite pourtant je continue a penser qu'il ne fallait pas la faire...) Tout se rejoint, créons un véritable bloc européen (mais au fond de moi je n'y crois pas) digne de ce nom et formons une vrai puissance économique pour faire face aux autres...

  • Bb'R pas content du tout
    Bb'R pas content du tout     

    "à leurs risques et périls" et à ceux des autres, ceux des employés de telle ou telle société, qui, eux, travaillent (contrairement à celui qui "boursicote" pour tirer son épingle du jeu, mais ce n'est que mon avis personel...) et qui se veront licensiés car un comité d'actionnaire aura décider que pour augmenter la cotation en bourse, il faudra "économiser" sur la main d'oeuvre... donc il s'agit, par la suite, d'une perte du savoir faire, peut-être d'une délocalisation donc (pour extrapoler, je le sais bien) de gamin qui vont bosser dans des conditions inacceptables, tout cela parce qu'une poignée de profiteurs boursiers aura décidé, à l'origine, de se faire un peu plus d'argent pour s'acheter la toute dernière BMW...
    Alors ça peut paraître romancer mais, si cela était vrai... peut-être est-il temps d'ouvrir les yeux sur l'illusion capitaliste qui, certes, produit des richesses mais pour les plus riches et au dépend des plus pauvres...

  • Jean Michel_
    Jean Michel_     

    oui tout le monde ne fait pas la différence entre virtuel et réel, et je n'ai rien contre les gens qui y vont pour de vrai par la suite à leurs risques et périls. Pour en revenir au second sujet, nous parlions des entreprises bénéficiaires donc en règle générale toutes les dettes grosses ou non font partie intégrante de la société, si il y a problème alors le patron a raison de déposer le bilan c'est la loi la cessation depaiement doit etre faite normalement dans les 48 h !!!! Cordialement

  • Béb réflexif...
    Béb réflexif...     

    Mais j'ai bien peur que tout le monde ne sache pas faire la différence entre virtuel et réel et que, par ce biais, ils ne fassent que "s'entraîner" à la bourse pour y aller pour de vrai par la suite...
    Plus sérieusement, une chose m'intéresse plus particulièrement : c'est comment cela se passe pour qu'une entreprise qui est en voie de licenciement parce que "pas assez d'bénéf les gars!" peut faire pour, pragmatiquement, virer le patron et mettre un comité de travailleurs à sa place? Et ce comité est-il tenu responsable des pertes accumulées par l'ancienne direction?
    merci de poursuivre...
    Généreusement

  • Jean Michel_
    Jean Michel_     

    Puisque l'argent n'est pas en jeu, je considère que oui la l'argent est un jeu, pour répondre a l'autre aspect bien que difficile une société qui ne génére pas assez de profit et près a fermer peut etre reprise pas ses salaries et cette solution n'est pas assez soutenu par tout le monde y compris les pouvoirs publics. Dommage, cela permettrait de conserver des emplois...quand cela est possible et n'est pas fait par un grand groupe, et sur ce point je vous rejoins totalement. pour en revenir a l'article je ne vois pas de mal a jouer sans prendre un risque réel, et je ne vois pas la relation avec l'enfant dont vous parlez. Ce n'est que mon avis, Cordialement

  • Beb On Ouèbe
    Beb On Ouèbe     

    Je ne suis pas un anticapitaliste forcené et pourtant, je m'interroge sur le bien fondé de la bourse mais aussi sur son fonctionnement et son total libéralisme qui conduit, bien trop souvent, aux licenciements de nombreuses personnes n'ayant pas, pour les actionnaires, une productivité assez élevée ( non pas que l'usine ou l'entreprise fasse du déficit, mais ne faisant pas assez de profit ).
    C'est pour cela que je me pose une question au sujet de cet article en me demandant, bien que ce ne soit qu'un jeu, si se dire que ce n'est pas grave parce que c'est du virtuel ne reviendrait pas à dire la même chose d'un enfant " s'amusant " à mettre en pièces la peluche d'un animal...
    Merci de m'aider, en poursuivant le débat, à ma quête de la connaissance.
    Amicalement,

Votre réponse
Postez un commentaire