En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Biobble.com propose aux internautes de coucher leur vie en ligne

Ni blog, ni site personnel, ce service se veut une ' bibliothèque virtuelle de biographies chronologiques '. Il en coûtera 40 euros pour passer à la postérité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • toujoursla
    toujoursla     

    Et comme dans le vrai monde économique, il y a l'alternative....

    Bonjour,

    J'arrive peut-être un peu tard dans ce débat que j'ai trouvé passionnant. La notion de libre choix des gens qui s'inscrivent à ces nouveaux types de service sur internet est primordiale. D'autant plus libres, qu''ils payent pour s'exprimer, ce qui donne de la valeur à leur propos. Quant au visiteur, il est aussi libre de ne pas s'attarder sur un site, comme il est libre de ne pas regarder certaines chaînes de télé, où d'acheter une biographie en librairie.

    Je suis avec ma femme, le co-fondateur de Toujoursla ne gère que l'histoire et les témoignages sur des êtres qui nous ont quitté. Mais nous sommes complètement dans la mouvance de laisser plus à la descendance, qu'une pierre tombale, 1 nom et 2 dates.

    Et pour dire que c'est une vraie tendance (donc un besoin ?), il y a un troisième acteur dans ce créneau

    Pour fédérer le tout, il y a même un annuaire qui recense les biographies existantes sur le net : 29449 biographies au 30/04/2006 dont 8171 en Français... Hou là, on ne parle plus de tendance, mais de phénomène de société. De toute manière, nous l'avions compris, au regard des sorties croissantes de biographies dans les librairies...

    C'est vrai que ça fait très commercial. Mais toute médaille a son revers. Il y a de véritables "pépites" qui n'auraient peut-être pas pu être éditées sans ça, et des émissions radio qui "vendent" ces biographies qui n'auraient pas existé.

    Je suis un auditeur passionné de "2000 ans d'histoire" et "quand je serai grand" sur France Inter. Ce sont des émissions que je vous invite à écouter sur notre radio nationale et non-commerciale... Mais si on regarde bien, chaque invité de ces émissions quotidiennes, est là car il a publié une autobiographie, ou une biographie sur un personnage du passé, pas toujours connu de nos manuels d'histoire et qui pourtant ont tellement compté.... Ils sont là pour partager leur passion, mais aussi pour vendre leur bouquin. Et pourtant, pour ma part, je ressens vraiment l'importance de l'histoire que depuis que j'écoute ces émissions. Je pense que l'éducation nationale a mis des ancrages en moi. Mais ça se réveille maintenant, peut-être par ce que j'ai grandi, mais peut-être aussi parce que ces nouveaux médias/émissions existent et sont plus adaptés à la vie active... même si quelque part, il n'a y derrière tout ça, que des êtres qui comme nous, ont besoin de manger.

    Laurent ROYER

  • alecse
    alecse     

    Merci cher Totoro (je persiste à dire que cela serait plus convivial avec un prénom :) ),

    Je constate avec grand plaisir que, même si nous ne sommes pas en accord sur tous les points,
    vous voulez bien reconnaitre que je ne suis pas le grand méchant loup et que Biobble ne saurait être tenu pour responsable des désordres du système global.

    Je crois que même si vous désapprouvez le concept, vous ne sauriez le mettre, non plus, au même rang que de la téléréalité. Nos membres ne sont pas "mis en situation" et se contentent d'être eux-mêmes.
    Ils ne cherchent pas la gloire, ou n'attende pas que Biobble la leur procure. Ils disent simplement qui ils sont, pour que leurs proches, ou ceux que cela intéresse puissent le savoir.

    De temps en temps et je crois que vous en conviendrez aussi, on exprime plus facilement certaines choses , certaines inclinations, certaines interrogations, par écrit. Biobble peut aussi permettre à quelqu'un de timide d'exprimer plus facilement sa personnalité.

    Et pour rebondir sur vos dernières interrogations concernant Internet, je crois qu'Internet sera ce que nous en ferons.
    C'est sûrement triste que la correspondance manuscrite disparaisse de plus en plus, mais Internet, comme le téléphone doivent seulement être considérés comme des moyens nouveaux de communiquer.
    Même si le langage change avec ces nouveaux protocoles de communication, le principal, et je ne pense pas non plus que vous me jeterez la pierre sur ce point, réside dans le message.

    Une belle phrase prononcée, écrite, téléphonée ou affichée sur un écran, reste une belle phrase...
    Mais elle n'est rien sans la pensée qui l'anime !

  • totoro999
    totoro999     

    Je suis réjouis que vous accordiez tant d'importance à mes propos. Effectivement nous sommes sur un forum de libre expression et je constate que nous n'avons pas de propos désobligeants comme bon nombre savent le faire.

    Je ne veux en aucun cas vous dire Monsieur que l'idée que vous ayez de fonder votre entreprise soit une mauvaise chose, loin de moi cette idée. Au contraire je pense que c'est une forme de courage de nos jours ! Chacun cherche sa place et la trouve tant bien que mal.

    Pourtant votre démarche avec toutes les bonnes intentions du monde se rapproche malheureusement des standards que l'on nous envoie tous les jours à la télévision. Pages de pubs, émissions plus que déprimantes dans l'ensemble et surtout comme le disait Le Resistant des shows comme Loft Story ou Star Academy. A travers une parcelle d'individus qui ne savent pas quoi faire de leur vie et qui se retrouvent au rang de stars du jour au lendemain, on nous fait croire que ce genre de personnes représentent la jeunesse actuelle. Pire que ça les emissions sont faîtes de manière à s'immiscer dans la vie des gens comme beaucoup de journaux à conneries dont je tairais le nom !
    C'est dans cette optique là que j'ai réagi si vivement sur la création de votre site qui me semblait rejoindre cet esprit à travers la reconstitution d'une famille. Pour moi ça me rappelle amèrement les emissions de TF1 en deuxième partie de soirée animées par les 2 bouffons de service dont je tairais le nom aussi.

    Je ne m'oppose pas au principe de création de société mais au fait d'en faire n'importe quoi. A travers vos propos et votre manière de réagir vous m'avez convaincu que je me trompais par rapport à vos intentions. Je sais qu'il est dur pour un chef d'entreprise de faire marcher sa société et que malheureusement il se retrouve confronté à énormément de difficultés.
    Après avoir surfé pendant quelques annés sur internet je me pose encore la question à savoir si l'utilité de ce système est une bonne chose ou pas. Effectivement c'est une grande base d'informations dont tout le monde peut bénéficier. Malheureusement, comme dans beaucoup d'autres secteurs, la grande majorité de ce qui nous ait proposé n'est qu'un vaste chantier où par l'intermédiaire de pop-up, bannières publicitaires et autres on engage les gens à ne faire qu'une seule chose : CONSOMMER.
    Je suis entièrement d'accord avec vous quand vous dîtes qu'il faudrait mieux s'en prendre à de grosses compagnies comme GDF, France Telecom ou même la SNCF qui sont beaucoup plus susceptibles de gagner de l'argent sur le dos des concitoyens que Biobble. Je n'ai pas encore eu l'occasion de parler aux PDG de ces différentes compagnies mais si j'en avais l'opportunité, croyez-moi que j'aurai beaucoup plus de choses à leur dire que l'ensemble des critiques que je vous ai faîtes.

    [quote][/quote]
    Les ainés sont souvent mis sur la touche et vous conviendrez que la majorité des enfants ne considèrent pas qu'une journée avec papy à parler de son histoire, soit quelque chose d'extrêmement emballant pour un bambin.
    Ce n'est pas faux mais ça fait peur. Un bambin, comme vous dîtes, trouvera plus divertissant de passer une journée devant la télévision ou sur sa Game Boy que d'écouter les histoires de son grand-père et c'est bien dommage. Cela fait des générations qu'on nous bombarde de gadgets en tous genres pour que notre attention soit retenue par des choses purement et simplement inutiles. Bientôt à quoi servira une famille si on décide de ne rien faire pour ça ...

    Pour finir je ne crois pas qu'effectivement votre but ultime soit de faire de l'argent sinon vous n'auriez certainement pas choisi cette voie là.
    Pourtant vous travaillez dans un secteur qui veut ça, c'est mon cas aussi dans le domaine de l'audiovisuel. Beaucoup de gens situés au-dessus (ceux qui gagnent des salaires dont on aura même pas l'équivalence en l'espace de toute une vie de travail) s'occupent de gérer le marché dans lequel nous nous trouvons. En général, du moins j'ai pu le constater plusieurs fois, avec toutes les idées constructives qu'on peut avoir la loi du marché régit tout et nous conforte dans l'idée que nous sommes en fait que des pions.
    Peut-être que le site que vous êtes en train de créer aura énormément d'utilisateurs, c'est tout le mal que je vous souhaîtes. Peut-être que pour avoir encore plus d'adhérents vous allez leur permettre de rentrer encore plus dans leur passé, dans leur histoire et je comprends que ça vous touche. Pour moi ça me semble une atteinte à la vie privée où chacun dévoile son histoire personnelle au fur et à mesure. On veut TOUT savoir des gens pour mieux les manipuler ... Je ne pense pas qu'à travers votre site vous irez vers ce genre d'extrêmes, je dis juste que l'appât du gain peut faire faire des choses désobligeantes ...
    J'espère en toute sincérité que ça ne sera pas votr

  • alecse
    alecse     

    Comme vous l'avez dit, nous travaillons tous les deux, dans un même 1er but, celui de nourrir nos familles et de payer nos factures.

    Pour ma part, et je vous prie de me croire de bonne foi, je suis en plus, animé par l'amour de mon entreprise, qui je le pense sincérement, n'a pas uniquement les défaut que vous avez voulu stigmatiser.

    Je suis heureux de constater également que nos échanges ressemblent un peu plus à une discussion et j'espère que vous aurez bien compris que l'allusion à la schizophrénie tenait à l'image de Docteur Jekyll et Mister Hide, et que je ne porte pas d'attaque personnelle.

    Sachez que je suis en accord avec vous sur plus d'un point :
    Il est évident que la publicité peut être trompeuse en éludant des points clés tel que la qualité. Il est vrai que rien n'est gratuit dans un monde où, et c'est particulièrement vrai sur Internet, on voudrait vous faire croire le contraire. Je déteste les écrans pubs qui masquent les pages de contenu. J'aimerais que la qualité et le travail suffise au succès. J'adore Arte et abhorre les pubs qui dictent trop souvent la ligne éditoriale de nos medias. Je suis parfaitement conscient qu'il existe d'autres modèles de société...

    Vous rejetez l'idée de création d'une entreprise et cependant vous travaillez dans un métier qui ne vous passionne pas. Vous refusez d'adhérer à ce système, mais vous y participez par obligation.

    Je n'approuve pas le système global, mais je suis aussi obligé de m'y plier pour donner ses chances à mon entreprise. Maintenant, je crois qu'il est possible, même dans une optique commerciale, de mieux faire et de ne pas sombrer dans les travers du système. Une entreprise peut être citoyenne, responsable et respectueuse envers ses clients et la société.

    Dans cette voie, et quand elle ne commercialise pas des armes ou de nouveaux produits dont elle a elle-même organisé le besoin, une entreprise n'est pas une nouvelle porte vers les enfers. Elle peut permettre à ses employés de s'épanouir dans un travail, tout en leur donnant les moyens de vivre, et de permettre à d'autres de faire de même.

    Et je ne crois pas qu'il soit nécessaire de fustiger et de combattre les nouvelles entreprises qui ont, croyez-moi, suffisamment de mal à survivre.

    Ne serait-il pas plus sérieux de s'en prendre aux grosses multinationales qui font leur beurre en abusant de leur situation dominante ? à GDF qui augmentera de 5,8% les tarifs du gaz en mai, ce qui représente plus de 65% d'augmentation depuis 2000 ? Au prix d'un ravitaillement hebdommadaire dans un supermarché pour une famille de 4 ? Aux compagnies d'assurances ou pétrolières qui engrangent des profits records ?

    Quand je vous lis, j'ai l'impression d'être sur le même plan qu'eux, et l'on est bien loin de la réalité. Oui, vous qualifierez encore ce qui suit de discours commercial, mais voici notre approche qui ne mérite pas d'être rejetée en bloc.

    1° Pour visiter notre site, il n'est pas nécessaire d'avoir un identifiant, ni de laisser ses coordonnées. Sauf à vouloir recevoir la newsletter ou bien évidemment créer sa biobble.

    2° Nous n'affichons pas de pop up.

    3° Nous ne vendons pas d'abonnement comme une laisse à la patte de nos membres.
    Chez nous, vous payez une fois et derrière, ça dure ! (n'est-ce pas un des plus gros travers de notre société de consommation que de vendre des produits que l'on sait déjà être dépassés, faits pour être jeté)

    4° Notre première formule est à 40 euros, vous conviendrez que ce n'est pas un prix exhorbitant pour un site Web clé en main, sans programmation, automatiquement référencé et hébergé perpétuellement.

    5° Sur l'idée d'écrire sa bio et pour ne reprendre que l'aspect familial et concret... Pas la théorie, là nous sommes d'accord, mais la pratique :
    Les familles éclatent, la télé et Internet envahissent de plus en plus d'espace, on dialogue de moins en moins. Les ainés sont souvent mis sur la touche et vous conviendrez que la majorité des enfants ne considèrent pas qu'une journée avec papy à parler de son histoire, soit quelque chose d'extrêmement emballant pour un bambin. N'est-il pas souhaitable que l'on puisse renouer avec sa famille et son histoire, à travers des documents laissés à cette intention.

    Je vous vois venir... On peut laisser un livre ! mais qui en aura la charge ? Faudra t-il en écrire soi-même plusieurs copies ? faire fonctionner la photocopieuse de marque, l'enseigne qui les loue ou qui les vend, ou encore la société qui distribue les consommables. Avec le virtuel, au moins on ne touche pas aux arbres !
    Et puis dans une famille, il peut arriver que l'on ait un fils qui se fout de votre histoire et de la sienne. Mais peut-être aura t-il des enfants et des petits enfants qui seront heureux de connaitre leurs origines ? Pourquoi seraient-ils privés de cette mémoire ?

    Aux alcooliques anonymes, u

  • totoro999
    totoro999     

    Désolé mais j'ai oublié de réagir sur le point de mes amis non consommateurs.
    Sachez qu'ils ne sont pas tous morts, loin de là. Par contre il est vrai qu'ils n'habitent pas en France mais j'imagine qu'il doit y en avoir aussi...
    Et bien vous savez quoi ? Ils arrivent à ne pas faire partie de la société de consommation dans laquelle nous vivons et vous savez pourquoi ? Car ce sont des paysans qui vivent de la terre comme vos aïeux ont certainement dû faire pour que vous ayez un peu de potage dans votre gamelle ... :)
    A moins que vous fassiez partie de cette "France d'en haut" mais honnêtement je ne vous le souhaites pas. :sweat:

    Donc oui vous voyez, un individu peut être considéré comme tel et pas juste pour un potentiel consommateur. Il y en a certains qui n'ont pas besoin d voiture pour aller au travail, il y en a qui n'ont pas besoin de débourser au minimum 30 euros par jour en mangeant midi et soir au restaurant, il y en a qui n'ont pas besoin d'endurer les pots d'échappement car ils ne vivent pas en pleine ville. Je crois que chaque INDIVIDU se construit la vie dont il a envie. Si il veut faire partie de cette vaste famille de moutons que sont nos chers amis consommateurs (dont je fais partie aussi) c'est son choix mais détrompez-vous, tout le monde n'est pas comme vous ... A moins que vous soyez en train de réfléchir à une solution à cette dernière argumentation ...
    :/

  • totoro999
    totoro999     

    Bonjour Mr Le Résistant de Biobble car j'imagine qu'on peut vous appeler comme ça maintenant ...
    Tout d'abord je voulais vous garantir que je n'ai aucun lien avec Mr Le Résistant qui a osé (oulala) contredire une démarche commerciale de la Toile.Mon optique était la même et devant ce que vous m'avez répondu je ne peux que réagir !
    Tout d'abord sachez que j'adore le principe de victime ... Je pensais que dans un dialogue il y avait 2 parties qui pouvait ne pas être d'accord d'où l'intérêt d'un échange. Dans votre petite démonstration de bien savoir vivre, vous vous permettez de me donner tous les noms d'oiseaux en allant même jusqu'à la schizophrénie en fin de votre post (un post c'est un message électronique laissé, je vous donne cette information au cas où vous croyez que ça soit autre chose comme votre histoire de pseudo que je n'arrive toujours pas à comprendre).
    Sachez cher Mr Parisot, euh je voulais dire Mr Jardel, qu'il n'est même pas nécessaire de contredire vos propos car vous le faîtes vous même par exemple lorsque vous parlez de l'accès à votre nouveau logiciel qui révolutionnera internet. Eh oui, malheureusement nous sommes tous pareils, même les petites Startup qui essayent de sortir de leur trou pour se faire connaître ... un site internet avec toute la bonne volonté de son administrateur doit de faire partie de notre grosse société de consommation où malheureusement l'accès dit gratuit se transforme en possibilité de naviguer grâce à un pseudo et un mot de passe, donc un abonnement. Qui dit abonnement dit argent et que c'est donc de la publicité mensongère de dire simplement que le site est libre d'accès alors qu'au final pour utiliser toutes les ressources il ne l'est pas.
    Mais bon, ça je veux bien vous l'accordez car je ne pense pas que ce soit le point le plus malheureux des propos de ce que vous avancez.
    J'imagine bien, Mr Pradel, euh excusez-moi Mr Jardel, que ce n'est pas l'évolution de votre site, voir même de votre société qui changera la société et surtout notre mode économique. Je pense qu'il est donc inutile de tergiverser pendant des heures sur votre entreprise à laquelle je souhaite une longue durée de vie.
    Ce que je critique dans votre démarche, et je pense que vous l'avez compris de façon complètement différente, c'est la démarche et le mode de fonctionnement. D'ailleurs cet esprit se retrouve dans vos propos lorsque vous dîtes des choses du style :
    "La publicité c'est une forme de communication, certes souvent à sens unique, mais aussi le moyen de faire connaitre à un public, l'existence d'un produit susceptible de l'intéresser. Si Monsieur X fait les meilleures guitares du monde mais que personne ne le connait, il ne va pas en vendre, et personne n'entendra jamais parler de son talent."
    Sachez que même si je trouve cette histoire malheureusement pas fausse je ne veux en aucun cas penser de cette manière là. Je pense que le travail qu'accomplit chaque personne ne dépend pas de la publicité qu'il en fait mais vraiment de ses compétences. Si comme vous le dîtes Monsieur X qui fait des guitares fait de la publicité autour de sa marchandise il vendra bien sûr beaucoup plus de guitares. Mais ce n'est pas ça qu'on lui demande de faire. On lui demande de créer l'instrument et surtout d'avoir les compétences nécessaires pour régler tout type de problème lié à l'instrument de manière à ce que les gens se disent que ce Monsieur X est vraiment compétent dans son métier et qu'il a bien fait de vendre des guitares. Si à la place vous mettez Monsieur Y qui ressemble à Monsieur X sauf qu'il n'y connait rien en guitare et bien est-ce que tous ses clients vont se rendre compte de la différence entre X et Y. Sincèrement je ne le pense pas !
    Ce que je veux expliquer par là c'est que les idées qui sortent du lot ne sont pas légions et je ne vois pas en quoi votre joujou vous permettra de ressembler à Monsieur X ...
    Bref je ne vais pas m'acharner de nouveau sur vous car effectivement je travaille tout comme vous toute la journée. Eh oui, il faut bien gagner de l'argent mais en ce qui me concerne j'ai encore l'humilité de ne pas dévoiler ma vie en ligne et je ne pense pas que ça sera demain la veille. De plus je fais un travail qui ne m'intéresse pas, comme beucoup de monde, uniquement pour gagner de l'argent pour vivre. Vous voyez, on en revient toujours au même point : gagner de l'argent. Alors pensez-vous que d'ici quelques mois on pourra voir sur votre site comment gagner de l'argent avec Biobble ??? Encore vous pourrez toujours mettre en post scriptum que Biobble respecte la déontologie et la vie privée de chacun ... :heink:
    Pour finir sachez qu'effectivement je ne suis pas à la pointe de l'information et effectivement je n'ai pas de télé chez moi ce qui me permet d'échapper à la publicité. Car entre nous qu'est-ce que vous regardez le plus sur votre petit écran, un

  • alecse
    alecse     

    Je veux bien être changé en crapaud :D si mon nouveau détracteur n'est pas le frère du résistant ou le résistant lui-même. Si je ne coasse pas à la fin de ce post, échangez-vous vos numéros :hello: , je pense que vous aurez beaucoup à vous dire ! :youpi:

    [quote]Je voulais réagir vivement suite à la réponse du créateur de Biobble non pas pour critiquer son produit que je n'emploierai pas mais pour démontrer en quoi une argumentation détaillée en guise de réponse ne s'avère être qu'une démarche commerciale où le créateur lui-même s'enfonce en apportant des propos plus que litigieux aux sois-disantes attaques des détracteurs de son produit ... je remercie d'ailleurs à ce sujet Le Résistant pour ses propos qui m'ont paru censés et surtout pour sa critique constructive.[/quote]

    Admirez la réthorique :
    Je ne critique pas mais je ne l'emploierai pas (ouh que c'est fourbe !) :lol:
    Une argumentation détaillée est une démarche commerciale (pour moi, ceux qui ne démontrent pas, qui n'expliquent pas et qui imposent leur pensée sont des fascistes) :hello:
    Je m'enfonce avec des propos plus que litigieux (vous verrez, ça n'est pas flagrant dans ce qui va suivre)
    Je remercie le résistant (n'est ce pas plutôt je me remercie ??) :heink:

    [quote]1 - Sur la liberté d'expression "C'est peut-être avant tout, de pouvoir dire et faire entendre qui l'on est. Le résistant brocarde t-il les biographies de personnages célèbres ? Non... mais, peut-être pense t-il que le droit de parler et d'être écouté, leur sont réservés. " Quelle démonstration de preuve de force où tout simplement on propose un produit digne du voyeurisme.[/quote]

    Quelle démonstration de preuve de force ? (en revanche l'expression est très jolie :lol: )
    Je ne crois pas non plus avoir mentionné mon produit dans cette démonstration.
    Ce qui ne vous empêche pas de l'égratigner au passage, même si ce ne devait pas être le but de votre post... Mais tant que mon produit est digne... :lol:

    [quote]En faisant passer internet pour un vaste lieu "d'échanges" et de "discussions" on en arrive à conditionner les gens pour avoir le plus d'informations possibles en jeu.[/quote]

    Je ne fais pas passer Internet pour quoi que se soit... Tout le monde est au courant ! :whistle:

    Il faut arrêter la psychose... oui, Internet collecte des informations et pas toujours de manière honnête, oui, certaines utilisations sont abusives... mais il faut arrêter les généralités stupides et les raccourcis faciles. :jap:
    Il faut de temps en temps réfléchir plus loin, ne pas considérer que toute publicité est un sacrilège !
    La publicité c'est une forme de communication, certes souvent à sens unique, mais aussi le moyen de faire connaitre à un public, l'existence d'un produit susceptible de l'intéresser.
    Si Monsieur X fait les meilleures guitares du monde mais que personne ne le connait, il ne va pas en vendre, et personne n'entendra jamais parler de son talent.
    Ensuite, quand on peut cibler la pub, on apporte le bon message aux bonnes personnes, qui consommeront ce produit... en permettant à un artisan, sa famille et éventuellement ses apprentis, de manger, de se loger, de consommer, pour que d'autres puissent faire la même chose à leur tour.
    Même la Chine a opté pour l'économie de marché ! :youpi:

    [quote]De plus ce cher défenseur de la liberté d'expression ose nous pondre une phrase du style "Internet est un des rares espaces où il est possible de s'exprimer et de porter ses idées au delà de son cercle de connaissances.", chose pas forcément erronée mais tellement utilisée à des buts commerciaux pour embrouiller les utilisateurs que seuls les plus expérimentés font attention à l'usage d'internet.[/quote]

    J'ai quand même marqué un "pas forcément erroné" :lol:
    Et on remélange tout, Internet c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Arrêtez de prendre les autres pour des cons manipulés à leur insu et de croire que vous êtes le seul avec une élite d'internautes à ne pas être duppes. Internet, ce n'est pas encore le royaume des multinationales écrasantes, il existe une myriade de petites sociétés, créées par de jeunes créateurs qui risquent pour réussir.
    Effectivement ils espèrent gagner de l'argent un jour, mais vous, quand vous allez bosser le matin, c'est pas pour gagner de l'argent aussi ? :hello:
    Vous avez créé combien d'emplois depuis que vous travaillez ? :pfff:
    Mais vous avez raison, continuez de taper sur les petites initiatives, bientôt il n'y en aura plus et vous vous ferez bouffer la gueule par les gros tout-puissants ! :hello:
    Vous leur écrivez à eux ? Ils vous répondent ? :/

    [quote]Il ne faut pas oublier que malgré l'apport de nombreuses connaissances que la toile peut éventuellement nous apporter, l'utilisateur est confronté à des sites où on lui rabache par pages publicitaires intempestives et pa

  • totoro999
    totoro999     

    Je voulais réagir vivement suite à la réponse du créateur de Biobble non pas pour critiquer son produit que je n'emploierai pas mais pour démontrer en quoi une argumentation détaillée en guise de réponse ne s'avère être qu'une démarche commerciale où le créateur lui-même s'enfonce en apportant des propos plus que litigieux aux sois-disantes attaques des détracteurs de son produit ... je remercie d'ailleurs à ce sujet Le Résistant pour ses propos qui m'ont paru censés et surtout pour sa critique constructive.

    1 - Sur la liberté d'expression
    "C'est peut-être avant tout, de pouvoir dire et faire entendre qui l'on est. Le résistant brocarde t-il les biographies de personnages célèbres ? Non... mais, peut-être pense t-il que le droit de parler et d'être écouté, leur sont réservés. "
    Quelle démonstration de preuve de force où tout simplement on propose un produit digne du voyeurisme. En faisant passer internet pour un vaste lieu "d'échanges" et de "discussions" on en arrive à conditionner les gens pour avoir le plus d'informations possibles en jeu. Après le site de la Banque Populaire qui propose un partage d'applications pour effectuer des opérations bancaires (avis aux pirates) on décide de répertorier les gens à travers quelque chose qui leur semble être utile. Quelle fumisterie !!! A quand la libre circulation des puces implantées sur les nouveaux nés afin de contrôler leurs moindres déplacements et gestes tout ça dans un sois-disant but de rassurer les gens sur leurs progénitures ???
    De plus ce cher défenseur de la liberté d'expression ose nous pondre une phrase du style "Internet est un des rares espaces où il est possible de s'exprimer et de porter ses idées au delà de son cercle de connaissances.", chose pas forcément erronée mais tellement utilisée à des buts commerciaux pour embrouiller les utilisateurs que seuls les plus expérimentés font attention à l'usage d'internet. Il ne faut pas oublier que malgré l'apport de nombreuses connaissances que la toile peut éventuellement nous apporter, l'utilisateur est confronté à des sites où on lui rabache par pages publicitaires intempestives et parfois imblocables revendiquant l'intérêt de tel ou tel produit. De plus est-ce que le fait de "s'exprimer et de porter ses idées au delà de son cercle de connaissances" peut s'employer pour parler des pirates ? Eh oui car eux aussi font parties d'internet et potentiellement peuvent accéder à toutes pages de données confidentielles.
    Concernant les pseudos, je cite : "Poster un commentaire sous le couvert d'un pseudonyme me semble presque comparable à aller taguer le mur de son voisin pour lui dire ce que l'on pense." Il faut rappeler à notre interlocuteur que lorsqu'on s'exprime sur des forums on utilise des pseudos qui permettent non pas de se considérer comme un tagueur mais comme un être humain qui a le droit d'avoir une vie privée. Je ne vois pas en quoi le fait de mettre un nom d'utilisateur enlève toute crédibilité aux propos de chacun. On rejoint l'idée d'absence de vie privée aux détriments des grands usages si informatifs d'internet pour accroitre notre culture générale. A croire qu'on a attendu l'arrivée de l'informatique pour que chacun ait une pensée propre et parfois contestataire. Peut-être faudrait-il parfois retourner à l'école de manière à comprendre ce qu'est un individu et d'arrêter de le confondre avec un consommateur !!!

    2 - Sur la vie privée
    "Et d'ailleurs, je n'y vois aucun caractère impudique, écrire sa vie, ce n'est pas forcemment tomber dans l'exhibitionisme. Sur Biobble, les seules personnes pouvant être ajoutées à sa famille, sont ceux qui sont également inscrits sur Biobble..." Quel tour de force pour faire croire que les données mises sur le site seront un minimum sécurisées à partir du moment où on est pas membre. C'est vrai qu'il est toujours plus avantageux de faire payer une insciption en ligne ou un abonnement lambda pour "fidéliser" l'utilisateur.
    De plus il est vrai que le fait d'écrire sa vie n'est pas forcément tomber dans l'exhibitionisme, il suffit d'aller acheter un bouquin chez un libraire pour s'en rendre compte, même pas besoin d'utiliser internet pour arriver à cette conclusion ... Pourtant j'aimerai bien savoir quel est le pourcentage de gens qui lisent avec ceux qui regardent la télévision !!! Travaillant moi-même dans le milieu de l'audiovisuel et des médias je n'ai pas mis beaucoup de temps pour me rendre compte qu'on prend les individus pour des presse boutons et des amateurs de sensations au détriment de la réelle information.
    Il faudrait donc un peu plus réfléchir au sens du mot exhibitionisme à travers les medias dont fait partie internet !!!

    3 - Sur l'éducation
    "Cela ne remplace pas le travail de professeurs passionnés, mais cela peut certainement aider à inculquer aux jeunes quelques valeurs, notamment le respect des aînés

  • alecse
    alecse     

    Bonjour,

    Je suis le fondateur de Biobble et je souhaiterais répondre au commentaire du "résistant".

    Je suis un fervent défenseur de la liberté d'expression et à ce titre, j'écoute la critique et les arguments.
    En revanche, je refuse les amalgames faciles et la critique stérile et non constructive.

    [g]Premier point : Sur la liberté d'expression
    [/g]
    C'est peut-être avant tout, de pouvoir dire et faire entendre qui l'on est. Le résistant brocarde t-il les biographies de personnages célèbres ? Non... mais, peut-être pense t-il que le droit de parler et d'être écouté, leur sont réservés.

    Internet est un des rares espaces où il est possible de s'exprimer et de porter ses idées au delà de son cercle de connaissances. Les blogs et les forums ont contribué activement à ce phénomène, et le résistant nous le prouve, en profitant de ce canal pour communiquer son acidité.

    Je crois que Biobble pourra apporter sa pierre à l'édifice, en permettant à chacun d'exprimer son être et ses opinions, tout en permettant aux lecteurs de mettre un visage et une personnalité derrière des propos. Poster un commentaire sous le couvert d'un pseudonyme me semble presque comparable à aller taguer le mur de son voisin pour lui dire ce que l'on pense. (Je remercie les talentueux graffeurs de ne pas se sentir visé par cette remarque, il y a une différence entre une croix gammée et une fresque)

    ][g]Deuxième point : Sur le respect de la viprivée.
    [/g]
    Les personnes qui nous ont fait confiance et qui utilisent notre service ont la possibilité de réserver l'accès à leurs informations, à leurs seuls proches, en protégeant leur biobble d'un mot de passe.

    Les autres 96% laissent effectivement leur biobble en libre consultation.
    Il s'agit donc d'un choix, et quand 96% de personnes expriment ainsi leur opinion, je la respecte.
    Et d'ailleurs, je n'y vois aucun caractère impudique, écrire sa vie, ce n'est pas forcemment tomber dans l'exhibitionisme.

    Sur Biobble, les seules personnes pouvant être ajoutées à sa famille, sont ceux qui sont également inscrits sur Biobble... Il sont donc évidemment volontaires. Sur ces critères, c'est toute la science généalogique qui pourrait vasciller...

    [g]Troisième point : Sur l'éducation
    [/g]
    Le but de Biobble est de permettre à nos petits enfants de retrouver une trace de leurs aïeux, plus conséquente, que deux dates dans une généalogie ou sur une pierre tombale.
    Je suis étonné que Monsieur le résistant n'ai pas daigné considérer cet aspect, lui, qui semble avoir tellement à redire sur le système éducatif. Ce en quoi, je ne lui donne absolument pas tort.
    Quelle meilleure éducation que celle dispensée par des parents impliqués ? Par des grands parents sages et expérimentés ? Cela ne remplace pas le travail de professeurs passionnés, mais cela peut certainement aider à inculquer aux jeunes quelques valeurs, notamment le respect des aînés, et à leur permettre une meilleure compréhension du monde qu'on leur prépare.

    [g]Quatrième point : Sur l'utopie
    [/g]
    Le marxisme semblait avoir prouvé ses limites, le résistant semble être passé à côté des démonstrations évidentes. Décorreler l'économie et l'éducation risque de mettre un peu plus notre jeunesse à la rue (dans tous les sens du terme).

    [g]Conclusion
    [/g]
    Le Résistant, résistant contre tout ? (on dirait une pub bien capitaliste) Il faudrait peut-être modifier le pseudo pour devenir le réactionnaire, qui semble plus à propos. Mais peut-être vaudrait-il signer ses propos de son vrai nom et non pas comme une lettre anonyme ?


    Alexandre Jardel
    Fondateur de Biobble

    [i]« Au récit continu des batailles, des traités, des intrigues, à l'histoire trépidante des héros devrait succéder l'histoire des inconnus de la terre, par qui se fait aussi l'Histoire. »[/i]
    Fernand Braudel ? Académicien et Commandeur de la légion d'honneur

  • Le-Resistant
    Le-Resistant     

    Après les émissions reality show (nouvelle star, star ac, ...), les blogs, voila maintenant Biobble ?

    Mais où est la vie privée et le respect que l'on peut lui attribuer ?
    Si nous, ayant vécu un minimum sans internet, sans les excès de cette économie capitaliste où tout s'achete, tout se vend, pouvons poser des limites à l'accès de notre vie privée; pour nos chers bambins, maintenant exposer sa vie privée sur des sites qui se rémunérent grace à la consultation générée semble devenu banale !

    C'est pitoyable ! Et encore... si ces fournisseurs de services reversait la totalité des bénéfices nets à ceux qui leur ont permis d'évoluer en générant le traffic qui leur permet de toucher une double rentrée d'argent (en plus des abonnements) ?
    mais nous n'en sommes pas là !

    Vous direz, oui, mais connaitre les limites de la vie privée, ca fait parti de l'éducation ? c'est vrai, mais on vide l'éducation nationnale de son devoir d'éducation, pire, celle-ci les pousse à faire de même en autorisant les établissements scolaires à faire des sites internets, en demandant les autorisations parentale de chaque enfant. montrer au monde ce que font nos ptites tetes à l'école ? tu parles, surtout de la pub pour présenter les activités des écoles sur le dos de nos enfants... et pour cela, autorisations à remplir plus que succinte, pas d'éducation et d'information à nos enfants sur la notion de vie privée, meme pire, direction sens inverse à fond en montrant leur travail rempli lors de la scolarité sur Internet sur le site de l'établissement scolaire !


    Rendez vous compte !!!! cette économie n'a aucune morale, aucune dignité, nos système scolaires vidés de leur contenu et de leur moyen ne font plus frein (trop marxiste parait il disait le fils fillon ! n'importe quoi! et son objectif était bien clair). Sans une telle scolarité poussé pour le bien du peuple et non de l'économie, les enfants une fois grand seront livrés à eux memes !

    Aucune connaissance pour pouvoir se définir une limite et une notion de respect privé ! nombreux sont les abus sur les blogs de bloggeur qui publient les photos sans que les autres membres de la photo soient parfois au courant....


    D'ailleurs ur Biobble.com, on voit des arbres généalogiques...... les autres membres de la famille ont ils donnés leur autorisation pour que leur noms apparaissent ?


    Que faire quand l'éducation est au main du modèle économique, que les quelques régles de base qui permettent de souder les peuples ne sont plus inculquées ? et que les personnes ne connaissent plus la notion de respect de la vie privée et de celle d'autruis ?

    Que propose cette superbe économie comme frein à ces dérapages (faut pas réver, elle va pas se brider) !

    Bref, encore une fois de plus que du délire !
    Plutot que de dépenser de l'argent dans une structure sociétale capitaliste au demeurant et à l'avenir plus qu'incertain sur les contenus, réunissez vous, et dépensez votre argent à créer une structure associative controlé par ses membres/adhérants !

    Ca évitera le jour où le directoire changera de membre, d'avoir à subir une politique d'entreprise qui pourra s'orienter contre les clients !

Votre réponse
Postez un commentaire