En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bilan en demi-teinte pour la lutte contre le piratage

FAI, représentants des ayants droit et de plates-formes légales devaient se retrouver ce 8 novembre pour une réunion de suivi de la charte sur la musique en ligne, près d'un an après sa création.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Angkor1peud'soup
    Angkor1peud'soup     

    "... En un an, le nombre de titres disponibles en ligne a explosé.
    Par exemple, 92 % du top des singles seraient accessibles en version numérique,
    plus de 80 % du top album également".
    Après l'eau froide et l'eau chaude, les distributeurs de flux nous proposent de l'eau tiède garantie.
    D'après des informations de seconde source,
    ce nouveau flux ne sera jamais remboursé par la Sécurité sociale.

  • philourec
    philourec     

    Bien sur que toute forme de paiement doit etre justifié. Mais à titre indicatif, les radios paient entre 3 &5 % de leur Ca à la sacem. Si l'on applique le même tx au prix moyen de l'abonnement ADSL,29,9 ?, cela equivaut à demander la somme de 1,5 ?/mois à chaqueinternaute/mois. Ca

  • Jerome7573_2
    Jerome7573_2     

    Désolé, je refuse de payer une licence legale si je n'ecoute rien.
    Si tu ecoutes la radio, c'est pour entendre de la musique, la licence legale a un sens.
    Si tu t'abonnes a Itnernet, tu peux faire autre chose qu'ecouter la musique (pirate ou pas), je ne vois pas pourquoi je paierai pour un service que je n'utilise pas...

  • kojack
    kojack     

    je suis producteur et en tant que tel je suis pour le P2P. Pourquoi, Parce que c'est un moyen forminable qui est à notre disposition pour promouvoir la carriére des artistes dont nous nous occupons.Leur droit: au même titre que la radio, les FAI peuvent prendre en charge la licence légale que les radios payent(l'assiette est basée sur leur CA) sans pour autant crier au raquet. Cessons, Messsieur les dirigeant des BIG5 et des FAI de crier au scandale et de vous sucrer sans arret sur les particuliers qui sont, je le rappelle,vos, nos clients.

  • dotawake
    dotawake     

    Changez la loi pour "protéger" les grosses majors sur-bénéficiaires.... c bien ! comme si les taxes déjà payées ne suffisait pas à l'augmentation du bénéfice de ces "tueurs de culture" (formatage de l'offre commerciale)...

    Quand aux offres légales, merci Sony ;)
    Méthodes de pirates http://www.clubic.com/actualite-23427-des-rootkits-chez-sony-rien-ne-va-plus-.html
    Et eux, on leur coupe pas l'acces a internet ??? Là, je comprend pas, avec les milions de CD "infectés" vendus, ils doivent pouvoir pirater un paquet de PC avec ca... mais ca n'a pas l'air d'inquiéter plus que ca nos magouilleurs ou "décideurs" pardon...

    un site dénoncait les abus:
    http://www.odebi.org/new/theme/accueil.php?a=184&session=&var_page=1
    oups ! fini :/ elle est belle la république !!
    l'état veille, le peuple paye... "enfoiréééééééééééééés" comme disait Coluche !

    http://www.odebi.org/new/theme/accueil.php?a=276&session=&var_page=1&NO_INDEX=1

  • Le Lecteur
    Le Lecteur     

    Pourquoi les FAI s'entêtent ils à se concerter avec les voleurs del a muique pour signer des chartes illégales.
    Le seul résultat qui va tomber est le même que celui obtenu au Canada, tous les FAI en mèche avec la musique ont perdu 50% de leurs clients et les autres ont gagné ces clients !

    [i]"le comité de suivi de la charte s'est réuni ce 8 novembre. Il a annoncé qu'il lancerait une grande campagne nationale de sensibilisation en janvier prochain sur les méfaits de la contrefaçon"[/i]
    Ah ouais donc pour sensibiliser les gros boss de la musique font faire une camapgne par le comité de suivi comme ça c'est nous qui payons leur campagne (moi je dis qu'entre les émeutes et les abus gouvernementaux, les prochaines élections vont provoquer de grands (graves?) changements.

    [i]"Renaud Donnedieu de Vabres et François Loos ont rappelé « qu'il était indispensable d'offrir une alternative aux poursuites judiciaires ». "[/i]L'alternative existe déj) l'envoi de message par le biais des logiciels P2P et non pas par les FAI !!! Et oui mais les majors veulent traiter avec un prestataire incapable de développer des logiciels par lui-même à ce qu'on peut lire...
    Les alternatives existent et la CNIL les a accepté, faut que le gouvernement arrête de "supporter" les majors !

    [i]"ils ont chargé Laurent Sorbier, conseiller référendaire à la Cour des comptes, et Jean Berbinau, inspecteur général des télécommunications, de « réunir le comité de suivi de la charte et de mener la concertation entre les professionnels ». "[/i]Les professionnels ??? de la musique bien évidemment et peu être du cinéma parce que delacroix il a des amis (enfin il achète des amis) au gouvernement mais les autres ?????
    Ah bah d'un autre côté, larue il a fait pour obtenir un crédit impôt pour les jeux alors il n'a pas besoin d'aide en plus !!!
    Au final ce sont encore les petits qui vont y perdre !

    [i]"La charte sur la musique en ligne a fêté sa première année d'existence "[/i]
    Bonnne première année d'existence illégale(oui oui un contrat doit avior un objet légal : les FAI n'ayant pas le droit de participer comme prévu à la lutte contre la contrefaçon, la chrte est illégale et donc au final inexistante !)

    [i]"A moins que la décision de la Cnil ne soit annulée par le Conseil d'Etat, la riposte graduée nécessite un changement législatif"[/i]
    Le Conseil d'Etat applique la loi tout comme la CNIL alors continuer la pression pour avoir une loi !
    Mais rappellez vous que les millions d'internaute qui voient leur droit baffouer vont s'ajouter aux autres qui vous censuereront prochainement...

    [i]"L'association professionnelle n'écarte pas la possibilité d'envoyer des contraventions"[/i]
    En matière pénale, la loi est d'application stricte. Le code pénal ne prévoit pas que papi delacroix puisse sanctionner par contrefaçon un internaute !!! Alors la contravention, oublier, c'est au juge de décider. Hey Delacrois arrête de te prendre pour Dieu !! Non non Marc tu n'es pas Dieu non plus !

    [i]"Une première réunion de l'Observatoire du contenu numérique, voulu par Renaud Donnedieu de Vabres, est prévue dans deux jours."[/i]
    Qui sont les membres ? SCPP, SACEM, SDRM, SPPF, peut être un prestataire et qq FAI vendus, que c'est étonnant !! Il existe 50 comités tous constitués de la même façon (celui-ci, CSPLA, comité national anti contrefaçon). A part se réunir et boire, ils font quoi de leur semaine ? Rien ils n'ont plus de temps de dispo !

    Internet sera un magasin de musique lorsque les DRM auront disparu (et marc et delacroix avec)!

    Franchement qu'ils arrêtent leurs magouilles et qu'ils prennent conscience que le modèle économique change, qu'il existe des solutions à leur porter. Arrêtons la multiplication des lois inutiles et modifiées à la demande et réfléchissez au lieu d'aller papoter à vos comités !

  • Jerome7573_2
    Jerome7573_2     

    J'ai un lecteur MP3.
    Et... il n'existe AUCUNE offre légale me permetant d'ecouter la musique que je voudrait acheter sur ce lecteur : ni CD (copy-protected), ni Internet (WMA ou AAC, bourré de DRM m'interdisant de transformer en MP3).
    Je je souhaite ecouter la musique comme je le veux, une seule solution : pirater.
    C'est un constat, l'industrie du disque m'encourage actuellement fortement à pirater, en proposant une offre inadaptée et disant "oh, il y a une offre".
    Désolé, l'offre actuelle n'est pas une offre.

    Et ne parlons pas des personnes qui n'ont pas windows ou MacOS sur leur machine, aucun contenu numerique ne leur est meme proposé...

Votre réponse
Postez un commentaire