En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bakchich.info va fermer ses portes
 

Le site satirique d'information va déposer le bilan. Sa liquidation pourrait être prononcée à la fin du mois.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Brutalos
    Brutalos     

    Espérons au moins que le message sera perçu clairement par les intéressés/éveillés : retenir ses coups n'est en aucun cas un gage de viabilité financière. L'avenir de la presse activiste, et authentique est un avenir sacrificiel (mais après tout, telle est vocation dans un système dégénéré comme le nôtre). L'avenir de l'activisme médiatique (ce qu'on aurait au départ appelé le "journalisme", à l'époque où le journalisme consistait en autre chose qu'à paraphraser des communiqués de presse, des dépêches consensuelles d'agence, et à brasser jusqu'à l'écoeurement des sujets aux enjeux minimes ou nuls) sera:

    1) bénévole
    2) anonyme
    3) décentralisé dans son hébergement, dans des juridictions propices, et capable de prendre les mesures techniques et juridiques nécessaires à sa protection.
    4) à vous de l'inventer

  • Brutalos
    Brutalos     

    un problème de com ? En gros Backchich ne se serait pas assez ruiné dans la pub ? Pour ceux qui ne connaissaient pas, dommage... Backchich était une sorte de canard enchainé du net, l'un des tous derniers médias (partiellement) subversifs, bien qu'éludant tout de meme certaines questions cruciales trop délicates à évoquer dans ce pays... L'existence-même de Backchich suffisait à démontrer l'arnaque de média pseudo-engagés, pseudo-subversifs, comme par exemple Rue89.

    En gros, Backchich est mort du manque de curiosité du peuple français concernant les actions "officieuses" de ceux qui les gouvernent, et vis-à-vis du du destin auquel on les destine, et vers lequel on les emmène, bien malgré eux. Mort de l'absence d'engagement financier de la part de ses lecteurs en ligne, mort de l'inaction du maigre fragment de la population qui soit conscient des enjeux énormes de l'époque transformationnelle que nous traversons. Qui plus est, Backchich n'hésitait pas à chroniquer régulièrement certaines informations pour le moins inquiétantes touchant au monde du Hi-tech.

    A présent, retournez lire Stuff ou Marianne, circulez, y a rien à voir.

  • Empphyrio
    Empphyrio     

    Jamais entendu parler non plus. Ni du site, ni du magazine.
    N'y aurait-il pas eu un problème de communication ?

  • Max33000
    Max33000     

    Ben les 20 000 de Douillet + les pertes des ventes par rapport au chiffre prévu, ça va vers les 35 000 voire plus, donc ça colle bien, en fait

    Jamais entendu parler de ce magazine... Le manque de pub a du contribuer à la fermeture aussi...

  • redacweb
    redacweb     

    Ce ne serait pas lié à leur procès en diffamation pour avoir descendu David Douillet dans un article sur ses supposés comptes bancaires au Liechtenstein ?
    L'arrêt est ici : http://bit.ly/fTcQrH
    20 000 euros de dommages et intérêts, ça ne justifie peut-être pas un dépôt de bilan remarquez...
    Si certains savent si les 2 éléments sont liés, cela pique ma curiosité !

Votre réponse
Postez un commentaire