En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Baisse des plaintes sur la téléphonie et Internet

Baisse des plaintes sur la téléphonie et Internet
 

Dans le troisième baromètre des plaintes reçues par la Répression des fraudes, les télécoms passent en deuxième position. Mais cinq sociétés du secteur sont en tête pour le nombre de plaintes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • chélonien
    chélonien     

    Pourquoi Vouloir cacher l'identité de ces groupes de télécommunications à l'origine de ces trop nombreuses plaintes?
    Vous ne rendez pas service à leurs pauvres clients abusés ni aux futurs abonnés!
    Quant au blocage de facturation et leur système d'alerte, cela existe déjà mais c'est un service payant.Merci Mr Chatel !

  • babar42
    babar42     

    je crois également que les consommateurs laissent tomber, voici un exemple qui impacte de nombreuses personnes ... silence.
    Depuis le 24 février, des centaines, des milliers, peut-être des dizaines de milliers d'abonnés au fournisseur d'accès Neuf-SFR (particuliers et entreprises) ne recoivent plus leurs e-mails. Leurs correspondants recoivent un message d'erreur précisant que l'adresse est inconnue. Les chargés de clientèle que les clients contactent via le 1077 admettent depuis peu le problème en mettant en avant le rapprochement des deux entités qui pose quelques soucis techniques. Pourtant, lundi, le service presse de l'opérateur ne semblait pas au courant ! Les délais de rétablissement du service sont inconnus et les abonnés redoutent que les mails non reçus soient définitivement perdus. Le site www.silicon.fr, le premier à avoir relayé l'information consacre un article complet sur ce crash, historique par sa durée.

  • Pasdecadeau
    Pasdecadeau     

    Ce qui est navrant dans tout ceci, c'est que l'on ménage encore ces fournisseurs indignes en ne fournissant pas leurs noms à tout le monde.
    Il est clair que si tous les consommateurs les connaissaient, il y en a bon nombre qui iraient voir ailleurs...

    Ceci aurait un impact significatif sur leur chiffre d'affaire, et les inciterait à satisfaire un peu mieux les consommateurs qui les font vivre.

    Faites circuler ces noms, et boycottons les pour leur apprendre à vivre

  • YKCC
    YKCC     

    Je crois surtout que les consommateurs sont résignés, moi je suis à 3 Mbps en ADSL2+ alors que je suis à 500 mètres du DSLam dans une zone dense et qu'avant j'étais à 16 Mbps, ça fait 3 ans que 9telecom et France Telecom se renvoient la balle mutuellement, que faire? Se lancer dans des poursuites judiciaires complexes tout ça pour une connexion à 30?/mois? J'ai fini par lacher l'affaire...

  • bipdan2
    bipdan2     

    Que si toute l'économie ralentit en ce moment. Il est logique que les plaintes liées à la consommation diminuent aussi.

    C'est la même principe qui fait qu'on se gargarise sur les baisses des accidents de la route. La fréquentation baisse a cause de prix des carburants et du pouvoir d'achat en berne. Les accidents baissent aussi, "fatalement" !

  • petitnicolas
    petitnicolas     

    On dit que les chiffres sont en baisse même si c'est pas vrai, comme ça le grand patron sera content avec peut-être une promotion à la clé...

Votre réponse
Postez un commentaire