En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Axa autorisé à installer des mouchards dans les véhicules de ses assurés

Axa autorisé à installer des mouchards dans les véhicules de ses assurés
 

La Cnil a approuvé sous condition un projet d'adaptation de la prime d'assurance aux comportements des automobilistes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Fuera
    Fuera     

    Il ferait mieux de chercher a analyser et a penaliser les reelles conduites a risques : pas d'utilisation des clignotants, slaloms dangereux dans la circulation, absence de feux stop, vitesse non adaptée (peu seulement les vitesses excessives mais aussi les vitesses trop basses en comparaison des autres automobilistes), non respect des stop, feux rouges, priorités, cedez-le-passage, manque de courtoisie au volant, non utilisation des retroviseurs, ... ls liste est longue des fautes graves qui mettent en danger la vie des autres sur les routes, mais bien sûr on accuse toujours la vitesse pseudo excessive ; c tellement plus simple...

  • jeanyves29s
    jeanyves29s     

    Salut, n'oubli pas non plus de jetter la carte de crédit, avec t'es tracé a mort, heure et lieu des payement ça apparait sur les relevés. C'est vrai que de plus en plus on est tracé, vidéo-surveillence, radar automatique. il faut revenir au bonne vielle méthode, une vielle caisse sans clim sans gps sans électronique, un téléphone filaire, et de la monaie pour tout payer.

    allez bonne journée et tu as bien raison de changer d'assureur en expérent que les autres assureurs ne face pas pareil. Jean-Yves

  • Androm
    Androm     

    Une fois de plus la Cnil met le doigt dans l'engrenage.

    Comme chacun le sait, la Cnil est dépourvue [g]volontairement[/g] de moyens.
    Elle ne pourra donc pas contrôler la façon dont seront utilisées ces données.

    Mais ce qui compte pour les assureurs, c'est qu'ils ont réussi à faire céder la Cnil.
    Dans quelques années, ils remettront la pression pour obtenir autre chose.
    À terme, c'est toujours un peu de notre liberté et de la démocratie qui s'en va.

    L'État est en train de faire la même chose avec les franchises médicales.
    On vous explique que c'est une toute petite somme et qu'il y a des règles.
    Puis chaque année on augmentera un peu, et un peu plus. Et au détour d'un amendement, une nuit d'août, on "modernisera" la loi. On confiera à Axa et aux autres de s'occuper de l'assurance maladie et là je vous conseille d'avoir un compte en banque bien garni.

    Idem pour les tests ADN.

    Bref, notre avenir est, avec le consentement du public tel un veau qui se rend à l'abattoir, et la bénédiction des élus qui sont censée nous défendre, de devenir des zombis.

  • MP1
    MP1     

    Alors je quitte Axa. Y a t-il une autre solution pour entrer en résistance car j'en ai ras le bol de ce développement de la traçabilité de l'être humain, suspect n°1. :grrr:
    Au fait, il faut aussi que je jette mon ordi et mon tel portable ?

  • olivierdstat
    olivierdstat     

    Bonjour,

    Quand j'ai quitté axa, axa n'a jamais pris la peine de m'envoyer une lettre pour me faire savoir que ma résiliation était prise en compte malgré mes relances. Bref les compagnies d'assurance sont parfois assez arrogantes vis à vis de leurs assurés : communiquer tant d'informations me semble être un cadeau qu'elles ne méritent pas.

  • Gourmet
    Gourmet     

    Ben tiens. Sur le papier le projet est certainement bien ficelé mais la CNIL va-t-elle aller vérifier les logiciels de collecte et d'agrégation (comme e fait la DGI dans le cadre de la dématérialisation de la facture) ?
    Certainement pas.
    Partant l'assureur peut analyser ce qu'il veut et découvrir que la conduite de l'un est bien plus risquée que celle d'un autre ou qu'un tel ou une telle se rend bien trop souvent à l'hôpital ce qui permet de déclencher une enquête à peu de frais et de découvrir ainsi des états de santé non révélés puis d'ajuster lcomplémntaire santé en conséquence ...
    db

  • aideinfo
    aideinfo     

    La rémunération, c'est une augmentation de la prime !!!! Les assureurs ne font pas ce genre de "statistique" sans recherche pécuniaire.

  • gael.defache
    gael.defache     

    ... alors il faut rémunérer les assurés!

Votre réponse
Postez un commentaire