En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Aurélie Filippetti : « Je vais réduire les crédits de la Hadopi »

Mis à jour le
Aurélie Filippetti : « Je vais réduire les crédits de la Hadopi »
 

Dans un entretien au Nouvel Obs, la ministre de la Culture dresse un bilan négatif de la Hadopi jugeant son utilité « non avérée » au point de vouloir lui couper les crédits.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • prest
    prest     

    Bravo pour vos réponses et spécifiquement à misterswing pour cet éclairage si avisé sur M. Pierre Lescure et autres... Etant artiste musicien moi-même, juste une précision, s'il vous plaît ne confondez pas taxe et redevance, ce n'est quand même pas la même chose. La redevance va directement aux ayants droits. Maintenant que celle-ci soit revue, je parle de la redevance pour copie privée, cela me semble inéluctable. Bien à vous

  • iout44
    iout44     

    Merci, enfin un ministre qui ose dire que cet organisme ne sert à rien. Il existe plusieurs méthodes pour pirater de la musique sans se faire avoir. Tous les jeunes ou moins jeunes en sont informés et savent faire.
    Il ne reste que quelques caractériels qui passent leur temps sur emule, truffé de malwares et autres virus, et quelques retraités qui ne savent pas protéger correctement leur WIFI. Alors cessons de perdre notre temps et notre argent. Que les grandes maisons de disque, commencent eux mêmes par trouver d'autres supports que le CD et à soutenir les artistes, qu'ils préfèrent mettre à la porte...lorsqu'ils ne sont plus rentables.

  • misterswing
    misterswing     

    Pierre Lescure a toutes les qualitées,pour faire ce rapport!!!!!!Bravo à M.Bono et à PC impact qui suit de trés pres cette affaire.Je viens de tomber par hasard sur un article de l'express ou il est précisé que M.Olivennes(homme de gauche!)est parti de canal+ avec 3,2 millions d'indemnités.Il est trés bien placé pour donner des leçons de civisme!
    copie de l'article:
    Pierre Lescure a été mis en examen pour pour «faux et usage de faux», le 26 mai, par le juge du pôle financier parisien Henri Pons. C'est Mediapart qui révèle l'information, ce vendredi.

    Il est soupçonné « d'avoir été l'initiateur d'une série d'avenants antidatés aux contrats de travail de quinze cadres de Canal+, afin de leur ouvrir droit à de rondelettes primes de départ, un mois avant la fusion avec Vivendi », selon le journal en ligne payant. L'enveloppe totale porterait sur 60 millions d'euros.

    C'est Bertand Méheut, le patron de Canal+, qui avait porté plainte contre X au moment de son arrivée, en 2003, après s'être rendu compte de l'importance des golden parachutes accordés à certains anciens dirigeants de la chaîne cryptée.

    Parmi les personnes qui ont bénéficié de ces parachutes dorés figurent, selon Mediapart :

    - Philippe Duranton, ex-directeur des ressources humaines, parti avec quelque 3,9 millions d'euros

    - Alain de Greef, ex-directeur des programmes, parti 2 millions d'euros ont été consentis

    - Denis Olivennes, ex-directeur-général, aujourd'hui à la tête du Nouvel Observateur, parti avec 3,2 millions d'euros d'indemnités. Mais cela avait été fait dans le cadre d'une procédure arbitrale. Conséquence, souligne Mediapart, il ne peut pas être poursuivi.

    Pierre Lescure est aujourd'hui présentateur sur France 5, directeur du théâtre Marigny et membre de plusieurs conseils d'administration ou de surveillance de quelques grandes entreprises françaises comme Havas ou Lagardère.

    Il avait quant à lui touché 2,9 millions d'euros d'indemnités de départ, "soit le minimum légal, c'est-à-dire mon traitement mensuel multiplié par 18. Un chiffre qui correspond à mes dix-huit années de présence au sein de la chaîne", s'était il défendu à l'époque.

  • aero42
    aero42     

    "Nous devons réfléchir à comment adapter tous les systèmes de financement de la création au numérique."

    Quand je lis ça, ça m'énerve au plus haut point. Pendant combien de temps on va encore nous pondre des nouvelles taxes pour au bénéfice de l'industrie du disque (parce que, ne vous faites pas d'illusions, c'est ce qui va se passer). On paye déjà des taxes de copies privée dont la graduation de la taxation est plus que discutable, on paye des taxes via les FAI, et je ne parle pas des subventions diverses et bien sur le prix que coûte la Hadopi au contribuable. Et les majors, les principaux concernés dans tout ça ? Pas un centime, évidemment... Alors, je crois qu'il va falloir donner un bon coup de pied dans la fourmillière et revoir tout ça. Ne pas penser que les contribuable et le consommateurs soient les seuls a financer une industrie mourante et indifférente au changement du marché.

Votre réponse
Postez un commentaire