En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Arrivée de Netflix : la SACD veut faire payer les acteurs du Net

Mis à jour le
Arrivée de Netflix : la SACD veut faire payer les acteurs du Net
 

La Société des auteurs appelle à changer la chronologie des médias et à taxer les sites de partage vidéo. Une réflexion nécessaire, selon elle, à l'aube de l'arrivée de Netfix en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Michel Merlin
    Michel Merlin     

    La culture et le progrès ne fleurissent que dans la liberté
    ~--~--~--~--~--~--~--~--~--~- ~--~--~--~--~--~--~--~--~--~-
    La nullité de l'offre actuelle, justement rappelée par "HDJ80" J 27 mars 21h20, est le RÉSULTAT de tout ce bridage de la culture par les monopoleurs, de tout temps étroitement liés aux gouvernements (qui ont toujours été, par nature et par construction, les plus gros, puissants et cyniques monopoleurs), tels Universal, CNIL, Warner, CSA, Vivendi, Ministère de la "Culture" (défense de rire), EMI, SACEM et autres SACD. ~--~--~--~--

    Pour cela ils nous font amalgamer le téléchargement (l'imprimerie du XXIème siècle, que le peuple aime, avec tous ses bénéfices pour la richesse commune, le progrès et la liberté) avec le vol de droits d'auteur (que le peuple a toujours haï, avec toutes ses nuisances) ; ils empêchent l'évolution naturelle de l'unité de vente (un livre du temps des moines copistes ; un journal papier de 1800 à 2000 ; un article en 2014) et rétrogradent au contraire vers la vente par abonnement (un asservissement inacceptable : quand tous les journaux seront sur abonnement, c'en sera fini de l'information libre, ouverte et large, immédiate et sans contrainte, par exemple aussitôt qu'un gros événement se produit, comme un accident, une élection, etc). ~--~--~--~--

    Versailles, Fri 28 Mar 2014 17:22:30 +0100

  • wykaaa
    wykaaa     

    La chronologie des médias ne doit pas être revue, elle doit tout simplement être abolie, ne plus exister. A l'heure des réseaux, c'est l'immédiateté qui compte. Ça fait des années que je ne suis pas allé au cinéma et je pense que je n'irai plus jamais. Les ?uvres doivent sortir sur tous les supports à la même date. Point barre. Tout le reste n'est que du blabla. D'autre part, à l'ère du numérique et des réseaux, l'exception culturelle a vécu. Que les meilleurs gagnent !

  • HDJ80
    HDJ80     

    Appelez ça des "?uvres" c'est un grand mot! En France il ne sort que des navets. A la TV ce sont toujours les mêmes films qui passent en boucle et ce n'est pas la peine de parler de cette horreur de téléréalité. Alors la société des auteurs ne manque pas de souffle à vouloir demander des droits.

Votre réponse
Postez un commentaire