En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Arnaque à la cartouche d'encre : Epson lavé de tout soupçon

L'association de consommateurs hollandaise ConsumerBond renonce à son appel au boycott des recharges d'encre Epson. Elle accusait le fabricant de truquer ses cartouches au détriment des consommateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

43 opinions
  • testeur_pas_dupe
    testeur_pas_dupe     

    Epson a peut-être été lavé de tout soupçon en faisant un test d'impression en continu, mais s'ils avaient imprimé une page de temps en temps (comme la plupart des utilisateurs) nul doute que l'indicatif de contenance n'aurait pas été en rapport avec la quantité d'encre réelle restante. J'ai ouvert des cartouches soit-disant vides et c'est regrettable de voir toute cette encre perdue. Fuyez Epson, c'est un conseil.

  • mirooz
    mirooz     

    Lavé de tout soupçons tu parles... L'association de consommateurs à du toucher un bon gros chèque pour renoncer aux poursuites à mon avis! Je trouve les arguments d'Epson assez peu valables: "cela sert à protéger les têtes d'impression" et "l'encre non utilisée n'est pas payé par le consommateur"... un jeu de cartouches Epson (noir + les 3 couleurs) coute environ 80?, à ce prix là si on ne peut utiliser que les trois quarts des cartouches je me demande bien où va notre argent. Que dire aussi du nettoyage des têtes d'impression qui consomme une quantité énorme d'encre dont on ne voit pas la couleur (c'est le cas de le dire) mais qui est en plus devenu, dans le cas de mon imprimante, totalement inéficace.
    Ah oui à savoir aussi: à chaque fois que l'on change une cartouche, la quantité d'encre utilisable diminue automatiquement. Finalement pas étonnant que les imprimantes à jet d'encre soient pratiquement données aujourd'hui, toute la marge se fait sur les cartouches.
    J'ai bien envie de boycoter cette marque de gros c*** et d'investir dans une imprimante laser.

  • boitavis
    boitavis     

    Bonjour, je suis interressé par le kit proklin et je cherche dans quel magasin je pourais le trouver sur St Etienne (ou à défaut sur Lyon). MErci d'avance. :hello:

  • lardeux
    lardeux     

    Sur une laser magicolor minolta 2200 j'ai un gros soucis apres avoir changé la courroie de transfert,
    elle ne veut rien savoir........a l'aide

  • Ralph Le GALL
    Ralph Le GALL     

    ... toute personne avec un minimum de jugeote aura compris que tout est affaire de gros sous. Cependant, il ne faut pas sortir de polytechnique pour se rendre compte que le groupe Epson/Seiko se fout OUVERTEMENT des consommateurs (et là, c'est grave: avec les autres fabricants au moins, on ne s'en rendait pas trop compte).

    C'est vraiment pas agréable d'être pris pour un pigeon ... nan, vraiment pas agréable.

  • slash_
    slash_     

    J'ai démonté les cartouches pour voir les mécanismes!
    c'st de vrais scandales , remplis a 70 % je dirais!
    la cartouche est un vrai labyrinthe!!
    vive les cartouches Canon transparentes et bien remplies!!

  • kadeo
    kadeo     

    Comme je l'ai constaté dans plusieurs ma Stylus 680 a le même comportement que beaucoup d'autres Epson:
    - La cartouche couleur s'use même si j'imprime en N&B (sois-disant pour améliorer le rendu !!!)
    - Avec la cartouche noire d'origine, pas moyens d'imprimer plus d'une vingtaine de pages (une cartouche compatible est plus économique).
    - Une fois la cartouche couleur épuisée (pour n'avoir quasiement pas servi, impossible d'imprimer, même en N&B).

    Je constate qu'il est devenue impossible d'acheter des imprimantes jet d'encre N&B (n'existe plus ?). Seule alternative: le laser.

    Conclusion:
    1. Effectivement les construteurs bradent les imprimantes.
    2. Les consommables sont vendus à prix d'or.
    3. C'est du racket
    3. Je vais passer mes nerfs sur cette imprimante, ça va me faire du bien et finalement justifier sont
    achat.

  • poutet
    poutet     

    il faut acheter un flacon d'encre, c'est cher mais moins cher que les recharges même compatibles et donc
    ça vaut très largement la dépense.
    chez m. le pharmacien une seringue, grosse de prédérence,article ridiculement bon marché. En vente libre.
    Défaut du débutant mettre trop d'encre dans la cartouche...
    Après avoir retiré l'étiquette de protection sur la cartouche.Ne pas attendre la fin pour en rajouter la cartouche devra être changée !! C'est calculer pour !!
    Attention se renseigner d'abord avant d'acheter l'imprimante certaines cartouches sont à puce et ne se rechargent donc pas sans les reprogrammer.
    Aussi faire comme si on avait déjà acheté l'imprimante et voir sur les sites si elle nécéssite un déprogrammeur de puce. Certains vendeurs ne donne pas l'info à l'achat normal ils vendent !!

  • poutet
    poutet     

    cette imprimante est une belle m... si j'avais le
    temps je dirais pourquoi.
    Mais EPSON ne vendant que
    pour surmarger sur les consommables tout le monde aura compris !!!
    juste 2 blèmes
    1 difficulté de la faire imprimerfachée avec WINDOWS 2000

    2 sans jamais imprimer en couleurs mes trois cartouches sont nases et impossible imprimer
    en noir seulement !!!

    je pense que je vais la lourder !!!

  • overdows
    overdows     

    Je cite :
    « C'est une mesure de sécurité qui garantit la qualité d'impression sur toute la durée de vie de l'imprimante », insiste Thierry Bagnaschino.
    Parler de la durée de vie d'une imprimante est une blague. Le matériel informatique, quel qu'il soit, n'atteint guère les 3 ans avant d'être mis au rebus, faute d'être rentable/amorti, "à la page", compatible avec les logiciels en cours et futurs, etc.
    Oserais-je aussi penser que le fond des cartouches devient comme la lie d'un mauvais vin ? Si tel est le cas, modifiez la chimie de vos encres, pour plus d'impression, pour des documents qui ne s'effacent pas tout de suite... pour un prix moins exorbitant.
    -----------------------------------------------------
    «cela peut conduire à endommager définitivement la tête d'impression.»

    Et alors ? On est libre de faire ce qu'on veut de notre matériel acheté, non loué. Si je veux le "pourrir", qui va m'en empêcher ? C'est vrai que c'est un argument caricatural mais, bon sang ! Ras-le-bol de nous prendre pour des consommateurs irresponsables.

    Ne pas outrepasser la puce ? Oh, que si !...
    Je revendique donc le droit d'utiliser le matériel que j'ai acheté de la façon la plus intelli(d)gente ou la plus stupi(d)e qui soit. Je refute tout argument visant à faire croire qu'une imprimante dure plus longtemps en terme de rentabilité/qualité/compatibilité/... que 2 ou 3 changements de cartouches (~ égal 3 ans), dans le cas d'une utilisation standard, c-à-d 1jeu/an. L'encre coûte si cher que changer plus que trois fois ces cartouches revient à payer la même imprimante au prix neuf (non amorti).
    Bref, rendez-nous notre encre perdue. Au prix qu'elle coûte, mon Epson veut la boire jusqu'à la dernière goutte.

Lire la suite des opinions (43)

Votre réponse
Postez un commentaire