En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple se vante d'avoir créé et maintenu... 629 000 emplois en Europe

Mis à jour le
Apple se vante d'avoir créé et maintenu... 629 000 emplois en Europe
 

Dans un communiqué, la firme explique que son écosystème d'applications mobiles a permis à des centaines de milliers de personnes de trouver ou de maintenir leur travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Hansi68
    Hansi68     

    @CharlesPetit
    C'est le client qui donne du pouvoir a ses fournisseurs par ses actes d'achats - tant que les gens ne comprendront pas que c'est leur attitude j'm'enfoutiste et paresseuse (toujours la solution de facilité immédiate qui se paie très cher par la suite) qui créée ces monopoles, on n'en sortira pas...
    Cela étant, il est inadmissible que des SSII françaises et européennes soient ponctionnées à fond, alors que ces grands groupes échappent à un juste impôt. Et ce problème là est bien d'ordre fiscal, donc politique. On ne peut pas prétendre sauvegarder des emplois en ruinant doublement ses clients - et notre taux de chômage n'est pas un simple hasard ou juste du à une productivité exportée en Asie...
    Alors que faire ? Ben c'est très simple : leur enlever leurs petits privilèges ! Forcer la vente des machines nues, obliger à refournir un medium de restauration pour l'OS vendu à côté de la machine, forcer la publication des codes sources des matériels, et aller jusqu'à demander le code source des logiciels pour bien vérifier l'absence de backdoor, et faire office de preuve en cas de problème...
    Il faut une politique capable de mettre la pression, et non une bande de lâches. L'administration anglaise vient de passer sous les formats de LibreOffice/OpenOffice, ce qui aurait du être le cas de toute l'Europe depuis 5 ans au moins ! Mais qu'est ce qu'on attend pour prendre les décisions simples et évidentes qui économiseront des milliards d'euros chaque année ?
    Venir ici prétendre qu'on a maintenu des emplois artificiels, c'est évidemment un beau discours commercial, mais en aucun cas une réalité. Ce n'est pas en soutenant la vente forcée qu'on a arrêté l'hémorragie de chômage chez les revendeurs : il suffit de regarder le nombre de petites boutiques qui ont mis la clé sous le paillasson ses dernières années. Il serait donc temps de faire le ménage qui s'impose, et d'arrêter de croire qu'on va miraculeusement sauver un existant dépassé - surtout quand on voit les machines bridées actuellement en vente : le secure boot devrait être optionnel et non imposé. Les gens se font avoir avec ces machines parce qu'ils croient qu'ils n'ont pas d'autre choix, ce qui est tout à fait faux aujourd'hui avec les OS de type GNU/Linux.
    Bref, c'est tout un ensemble de points et de décisions courageuses à prendre, pour remettre tous ces braves fournisseurs à leur place réelle. Elle sont passées où toutes ces grandes promesses de Maastricht 20 ans après ?

Votre réponse
Postez un commentaire