En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple, quand un viol de brevet interrompt le push des e-mails

Mis à jour le
Apple, quand un viol de brevet interrompt le push des e-mails
 

La justice allemande a obligé Apple à interrompre le service de « push » des courriels vers ses périphériques iOS outre-Rhin. En cause, un brevet de Motorola qu'Apple violerait.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Peutêtre91
    Peutêtre91     

    Finalement ce qui est réellement scandaleux c'est que des autorités mandatées par un pouvoir démocratique se compromettent au jeux des brevets. Motorola et Apple ne font qu'appliquer la loi. Le brevet permet à l'économie de marché de s'insinuer et de pervertir tous les échanges humains au prétexte de l'innovation. Il n'y a besoin d'un brevet pour interdire à Apple de vendre un appareil en disant que c'est du Motorola et vice versa, c'est tout bêtement et évidemment du vol.

  • stefdulux
    stefdulux     

    C'est Apple qui a commencé cette guerre, et pour se défendre (et défendre les constructeurs sous android) ils ont acheté Motorola mobility. Ils ont donc fait d'une pierre deux coups.
    La meilleure solution serait un arrêt de toutes les plaintes et une trêve basée sur les techno actuelles. Quand on sait que Microsoft gagne plus d'argent avec Android qu'avec son proppre système d'exploitation, on a du mal à croire que cela va arriver.

  • lamiricain
    lamiricain     

    bientot l'utilisation meme d'un telephone voir d'un ordinateur sera interdit car l'utilisation de tel et tel brevet rendra tout cela inutilisable

  • frosty
    frosty     

    dans ces conditions que les brevets logiciels protègent l'innovation, permettant aux entreprises de rentabiliser les couteux frais de R&D ?

    Il apparait de plus en plus que cela ne sert qu'a mettre des bâtons dans les roues de ces concurrents, le but étant d'avoir une armée de brevet a disposition sur tout et n'importe quoi.

Votre réponse
Postez un commentaire