En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple : amende de 368 millions de dollars confirmée, pour violation de brevets

Mis à jour le
Apple : amende de 368 millions de dollars confirmée, pour violation de brevets
 

La marque à la pomme a été sommée de négocier un accord de licence avec la société informatique VirnetX, à propos des brevets qu'elle a utilisés sans autorisation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Alistair
    Alistair     

    Dommage que le journaliste n'a pas précisé quels sont ces brevets. En gros, les brevets mis en cause sont sur le principe d'établissment de communication sécurisé entre deux appareils. Ces brevets ont été déposés par Virtnex en 2000... Or ce type de communication existe déjà bien avant que ces brevets soient déposés. C'est comme si aujourd'hui, quelqu'un dépose un brevet sur le principe de composer le numéro de téléphone pour appeler l'interlocuteur.
    C'est la raison pour laquelle aussi la plainte a été déposée dans l'état de Texas, l'état où tout est possible sur ce genre de brevets absurdes. Aucune chance de passer dans un autre état. Auparavant Microsoft, Cisco, Siemens se sont déjà fait avoir, demain ce sera tout le reste de l'industrie. Des fabricants qui produisent des appareils permettant de communiquer entre eux.

  • Lennart
    Lennart     

    Si les juges et les avocats préconisent toujours un arrangement à l'amiable c'est qu'il y a une raison.
    Apple peut attaquer à tout va ou bloquer la commercialisation des produits concurrents pour rester seul sur le marché et cela en prétextant de prétendu copie de désign ou de brevets violés, ca peut avoir un effet gagnant mais il faut soi même être irréprochable, sinon les tribunaux peuvent être enclins à sanctionner "les donneurs de leçons" plus sévèrement.

  • Josegaut
    Josegaut     

    Heureusement pour eux, ils vont pouvoir utiliser une partie de l'argent versé par Samsung... Mais ce qui dérange chez Apple, c'est leur façon de se présenter comme les champions de la créativité et de l'innovation qui doivent sans cesse lutter contre les gros méchants qui les copient. Ils sont comme tous les autres : copieurs, voleurs, tricheurs et comploteurs. Ce serait donc bien qu'ils la jouent profil bas de temps en temps.

  • julot36
    julot36     

    Ca fait du bien de voir Apple se faire encu**

Votre réponse
Postez un commentaire