En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

App Store : Apple lance son service d’abonnements controversé

Mis à jour le
App Store : Apple lance son service d’abonnements controversé
 

Tous les éditeurs ont désormais accès à la fonction d'abonnements dans des applications de l'App Store. Un service qu'ils sont obligés de proposer, même s'ils peuvent toujours vendre des abonnements par d'autres moyens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • pilip1234
    pilip1234     

    Apple offre une plateforme (Apple Store + produits) d'abonnement aux éditeurs, pour laquelle ils n'ont eu aucun investissement à faire.
    Ils ont donc l'opportunité d'élargir leur offre à peu de frais : verser 30% sur un contenu numérique qu'ils ont déjà fabriqué pour leur propre offre !
    Et ni éditeur ni client n'est obligé d'y passer.

  • Tiggy
    Tiggy     

    Et qui va augmenter le prix de ses applis (ou de ses futures applis) pour compenser les 30% de perte? hé hé hé

    Tout le monde (sauf Apple) va y perdre des plumes, c'est une question de temps

  • Perfoura
    Perfoura     

    Je suis d'accord que cela est une sorte de piège pour les éditeurs, mais pas (encore ?) pour les utilisateurs.
    Cela dit, comme pour le AppStore, les éditeurs y gagnent en théorie une diffusion plus large, touchent plus de personnes, d'où la dîme d'Apple.
    Une situation plus concurrencielle serait néanmoins la bienvenue pour écarter un peu ce spectre de big brother incontournable.

  • Morphet
    Morphet     

    Le piège Apple se referme en ce moment. Les entreprises qui fournissent les contenus vont devoir payer 30% de leurs revenus direct à Apple. 30% !! Je ne sais pas si on se rend bien compte. Elles se sont toutes jetées sur l'environnement de développement d'Apple qui aujourd'hui est (malheureusement, de mon point de vue) incontournable. Quel obsédé de l'argent n'y verrait donc pas une opportunité d'assouvir un peu plus sa passion ? Je vois la plateforme Apple comme un énorme piège. Comme je l'ai dit, c'est très pratique pour certaines personnes, tout est transparent pour elles. Mais dans l'absolu, je n'adhère pas du tout à la philosophie du groupe. Le piège se referme mais garde une ouverture assez grande pour de nouvelles victimes.

  • Perfoura
    Perfoura     

    Pour un utilisateur, c'est très pratique.
    La fourniture de ce service bien adapté aux souhaits de l'utilisateur à un coût, ce qui est normal.

    Cela dit, comme le fait remarquer justement Morphet, cela ne veut pas dire que cela convient à tout le monde. Chacun est libre et c'est tant mieux.

  • Morphet
    Morphet     

    C'est dans le titre pour vous les gars.

    Sinon ben on sait très bien comment fonctionne Apple, ce n'est pas une surprise : contrôler par tous les moyens toute information existante. Dans le genre on a aussi Google, vraiment pas mieux.
    Après si les gens sont contents, et il y en a, tant mieux pour eux (pour les gens comme pour Apple). Je trouve par contre que les éditeurs sont lésés. Jusque là, seul le client était une vache à lait (ce qui n'est pas normal non plus) mais aujourd'hui même les producteurs de contenus le deviennent. Où en sera-t-on dans quelques années.
    En tout cas ce système ne me convient pas, bien que je comprenne que d'autres puissent l'apprécier.

  • MichaelM
    MichaelM     

    Tu es pauvre et peux pas t'en permettre, donc tu viens nous faire part des tes petites crises de jalousies??

  • PARDAILLEC
    PARDAILLEC     

    Que tous les moutons passent à la caisse!!!

  • vega07
    vega07     

    Et bien je laisse les abonnement à l'App Store aux petits Bobo avec leur complexe de supériorité qui adorent, adorent se la jouer bling bling avec leur petit ipad ou leur petit Iphone.

Votre réponse
Postez un commentaire