En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

An 2000: une facture mondiale de 300 milliards de dollars au minimum

A cause de deux malheureux octets qui auraient dû être quatre, le bug de l'an 2000 a entraîné des dépenses informatiques évaluées à au moins 300 milliards de dollars dans le monde, ce qui en fait l'un des sinistres les plus retentissants de l'histoire industrielle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire