En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Amazon ressort des cartons sa librairie numérique

Le marchand américain propose aux internautes des nouvelles littéraires entièrement numérisées. Une soixantaine d'écrivains participent au projet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Belzebuth_
    Belzebuth_     

    nécessitant une batterie, etc. On n'a de toute façon pas le même plaisir à le lire qu'une version papier (comme les BD scannées et diffusées sur le Net, voir article de ces derners jours).

  • kanpanstu
    kanpanstu     

    En fait le livre papier a une valeur pratique indéniable : sa lecture est moins fatigante que celle d'un écran informatique, indéniablement, et correpond mieux à une activité de détente pure et de stimulation de l'imagination.

    Je trouve par contre que le livre informatique est le support efficace d'une activité de concentration, en tant que base de référence ou de travail (dictionnaire, encyclopédie, livre pédagogique...), au même titre qu'un site de news (comme celui-ci)

    Je crois donc que l'insuccès actuel tient plus à un défaut de ciblage et d'analyse de la valeur d'utilisation qu'au concept même de livre électronique.

  • kalkal
    kalkal     

    Un livre çà ne se télécharge pas.
    On n'a pas le plaisir de feuilleter le livre, de pouvoir le lire sur la plage, d'être sur son lit à la lueur de la lumière de chevet ou allongé dans l'herbe d'un parc.

    Je ne vois franchement pas l'intêret ou le plaisir que trouveront ceux qui useront de ce service. C'est bien pour faire des exposer ou pour des documents à rendre sur informatique mais de là s'en servir pour lire.
    Bof bof !!

Votre réponse
Postez un commentaire