En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alliance d'Hollywood et du cinéma français contre BitTorrent

Alliance d'Hollywood et du cinéma français contre BitTorrent
 

Les industries cinématographiques américaine et française ont fait procéder à la fermeture en région parisienne d'un site d'annuaires de liens du réseau P2P.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

152 opinions
  • Karmen
    Karmen     

    Je suis assez d'accord. Mais j'irai même encore plus loins. Ceux qui sont en guerre contre le "piratage", ce sont toujours les mêmes, ceux qui mettent tant d'art dans leur soupe. Ceux comme par hasard qui se pètent les poches de thunes. La notre bien-sur. Les ventes de DVD, comme par exemple de billet de concert, n'ont jamais été si importantes. Les gens consomment tant qu'ils peuvent. Et ça, ça leur plait, aux marchands de soupe.
    Mais le truc, c'est que les gens, ils ne peuvent plus trop consommer. Faut bien faire un choix entre un loyé à 600 euros et dix DVD à 30 euros piéce. Les gens qui "piratent" dans l'ensemble sont des gens qui n'auraient pas acheté le film de toute façon. Et oui, en France maintenant, il y a des pauvres. Et un pauvre, ça sert qu'à trimer (on dit vendre sa force de travail quand on est de gauche). Pas à consommer des films, des disques... Quelle idée ? Est-ce que mon chien il se sert de la télécomande lui ?
    Les grosses prod, celles qui sont en guerre contre la liberté d'accès aux oeuvre se remplissent les poches et il y a des cons pour leur donner raison.
    Et bien messieurs les cons, sachez que vous êtes nocifs pour la santé sociale. Réagissez !!!

  • non a la tromperie
    non a la tromperie     

    je peut l'affirmer car connaissant un petit artiste qui faisait parti de ceux que l'on qualifierai de "voles", il dit lui meme qu'il est pour le telechargement, et que de toute facon il touchen deja un dedomagement de la part des fournisseurs, ce detail qui a son importance n'est pas revele car sinon on ne pourrai plus blamer les artistes qui se font voler. Peut etre que effectivement que ce petit dedomagement n'est pas suffisant mais personellement vu le nombre de pirates je pense qu'il serai plus resonable de crer une taxe sur les abonnements de 20 ou 30 euros mais avec la libertee totale de telecharger tout ce qui existe virtuellement, les films, musiques, logiciels, et autres. ce n'est que de cette facon la que la crise pourra se desenclaver sinon les maisons de disques vont droit au mur car il ne vendront pratiquement plus rien, il ne faut pas oublier que le monde change en effet aller voir un film au cine c'est bien mais personellement je peut avoir encore mieux chez moi et avant la sortie au cine. il faut laisser evoluer le monde et non essayer de rester en arriere. Maintenant je suis persuade que les choses vont tres vite evoluer car il va bien falloir que les maisons de disques et autres se rendent compte de leurs erreurs et si jamais ils ne le voient pas de toute facon le mur les attendras.

  • narcisse_
    narcisse_     

    petit copié collé d'un blog que j'ai vu en passant, lors de mes recherches sur la situation del'industrie du disque:

    "L'industrie du disque et de la vidéo en Chine a la réputation d'être essentiellement pirate. Cette réputation est bien méritée.

    J'ai rencontré la semaine dernière à Pékin, dans le cadre de n*Star, les CEO deux des plus importantes maisons de disques en Chine (Taihe Rye Music et Jingwen)et de la principale maison de production TV et vidéo (Pegasus Entertainment International).

    Les chiffres sont édifiants : 95% des CD et DVD vendus sont illégaux, et de très bonne facture. Alors que le prix d'un DVD légal va de 1 à 3 ? en moyenne dans les magasins (Toy Story était à 7 ?, ce qui explique peut-être l'épaisse poussière qui le recouvrait...), les versions illégales dépassent rarement 0,80 ?, voire 0,50 ? si on négocie un peu. Pour les CD, les prix sont encore plus bas.

    L'industrie du disque s'est donc organisée sur un business model particulier : le CD est ainsi considéré comme un produit marketing qui fait la promotion de l'artiste et dont on n'attend aucun revenu. En revanche, tout ce qui est généré ensuite comme conséquence de la popularité de l'artiste (contrats de publicité, concerts, merchandising, etc.) sont les véritables sources de revenus de la société, dont le rôle d'agent est complet (pas de séparation, comme en France ou ailleurs, entre maison de disques et agent). L'artiste, quand à lui, touche entre 30 et 50% des revenus.

    Ce qui m'a le plus frappé est la chose suivante : sur 500.000 ventes illégales d'un album qu'on trouve à tous les coins de rue, il y a entre 30 et 50.000 ventes légales (pour lesquelles il faut aller en magasin). Mais qui achète donc ces disques légaux ? Ce sont les vrais fans de l'artiste, qui aiment leur star et qui veulent le supporter !


    http://glowria.typepad.com/mihai/2004/09/lindustrie_du_d.html

  • pierre_
    pierre_     

    depuis 5 ans les ventes de CD n'ont fait que baisser or le prix du disque n'a fait que augmenter!!chercher l'erreur!!
    de plus, lorsque que l'on achete un CD vierge(meme pr des données), une certaine part est remise au grande boite de musique!donc pas a se plaindre!!
    je pense qu'il faut arreter de nous prendre pour des pigeons, les CD sont chers, tout comme les DVD. je reconnais que le cinéma est en danger, mais les solutions ne sont pas la à mon aivs...les cassettes audio(donc copie illégal) existe depuis belle lurette!

  • imunity
    imunity     

    yeaahh mother fucker liberty of mind

  • gégé_
    gégé_     

    Il y a urgence a stopper le piratage que l'on appelle aussi du vol! Avec assez de radars sur les routes , les français commencent à ralentir !

    C'est tres facile de pister tous les internautes privés : ils ont tous un fournisseur d'accès qui leur alloue les adresses IP , chaque allocation étant attachée à un abonnement et des factures avec l'adresse de l'abonné !!!!!
    Et chaque FAI peut facilement tracer les transferts : seulement une question de moyens matériels

  • consterné
    consterné     

    Je n'ai pas trop le temps mais après une demi-heure à lire tous ces beau discours de raleurs moyens, le tiens me cause d'avantage. Au passage, bravo au chercheur d'avoir une philosophie de la vie aussi minable.
    Allez bon courage Loïc pour débattre avec tant d'attardés...

  • Nicolas_
    Nicolas_     

    ta raison sa devraient etre les fournisseur de payer des amende car il y a pa besoin de 15mega pour surffer sur le net et joue en raison.

  • BiteMulSeeKaZaa
    BiteMulSeeKaZaa     

    Ah j'aime beaucoup.
    Et l'argument, et les caribous.

  • LyptiK_
    LyptiK_     

    C bien beau ke les major et les entreprises de ciné guelent sur les utilisateur de P2P mais ils leurs servent quand même! Vous n'allez pas me dire que a la suite d'avoir découvert un groupe sur du P2P vous n'êtes jamais aller acheter la galette qui coresspondait?? (en cas de coup de foudre bien sur) Donc même si les entreprises perdent oplus d'argent qu'elles n'en gagne avec le p2p, elles ont qu'a baisser leurs prix, ainsi, les gens téléchargerai toujours mais découvrirai plus et acheterait plus en raison du prix plus bas des galettes!

Lire la suite des opinions (152)

Votre réponse
Postez un commentaire