En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alice au Pays des merveilles tourneboule l’iPad

Alice au Pays des merveilles tourneboule l’iPad
 

La start-up Atomic Antelope a développé pour iPad une version numérisée et interactive du livre de Lewis Carroll, illustrée par John Tenniel en 1865.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • openmind
    openmind     

    Tu es en train de devenir plus le grosminet que le titi là ...
    Tu n'as pas d'ampoule chez toi ? T'as pas d'ordinateur ? T'as pas de téléphone ?
    Mais pourtant tu t'intéresses toujours beaucoup à la technologie à ce que je vois.
    On dévie du débat, donc ça n'a plus de sens de continuer, si c'est pour tout mélanger.
    Je te laisse à tes humeurs jusqu'au boutisme. Peut être es tu victime de ces rayonnements qui entourent ton quotidien mais que tu ne pourras imputer à Apple, vu que tu en as pas chez toi^^
    Au plaisir...

  • titi&grosminet
    titi&grosminet     

    Bon, alors soyons clair, si le propos est d'être responsable, il faut pousser le discours jusqu'au bout !

    Lire des livres en papier ne consomme ni batterie, ni énergie pour le consulter, ni déchets électroniques qui s'entassent en forme de montagne en Afrique, ne produit aucune pollution électromagnétique.

    Déjà que le débat est étouffé sur les nuisances radioélectromagnétiques des téléphones portables à base de GSM, de Wi-Fi, de Bluetooth, maintenant les enfants pourront aussi être exposé à des rayons électromagnétiques Wi-Fi avec l'iPad.

    Quand on sait que les ondes électromagnétiques s'additionnent. La lumière est la forme d'une onde électromagnétique dans le spectre visible.

    Quand on allume deux ampoule dans une pièce, on éclaire deux fois plus cette pièce.

    Quand on utilise un appareil Wi-Fi, on est exposé aux ondes électromagnétiques de cet appareil, de ceux du voisin dans une moindre mesure, etc.

    Les calculs d'exposition ne prennent en compte que l'émission d'un appareil. Chaque appareil ne doit pas émettre un niveau de rayonnement supérieur à une norme.

    La distance est un facteur. Mais comme l'iPad, l'iPhone et tout téléphone, imprimante, ordinateur utilisant les normes GSM, Wi-Fi, Bluetooth émettent chacun un niveau inférieur à la norme se trouvent dans une même pièce, les rayonnements s'additionnent.

    Les temps d'exposition à ces rayonnements est aussi un facteur de risque. Utiliser son téléphone portable était considéré comme accessoire, ce n'est plus le cas aujourd'hui !

    Enfin, on ne lit pas un livre en quelques minutes, mais en plusieurs heures, voire beaucoup plus ! Et le temps d'exposition s'additionne au reste.

    Et pour conclure, il est prouvé que les enfants sont plus sensibles aux rayonnements électromagnétiques.

    Moi, je dis bravo à Apple pour sortir un gadget strictement marketing qui ne répond à aucun besoin mais qui va en créer, en augmentant de ce fait les temps et niveaux d'exposition aux rayonnements électromagnétiques.

    L'iPad est la nouvelle version de l'iPhone qui a l'un des plus mauvais DAS du marché, et pourtant les gens en achètent comme des petits pains, poussés par un marketing savamment orchestré.

    Bref, que le succès de l'iPad soit assuré ne m'inquiète guère. Que les conséquences de ce gadget comme du reste soient appréciées à leur juste valeur me semble ignorées.

    Nous sommes d'accord, soyons irresponsables ! C'est tellement tendance et fun ...

  • openmind
    openmind     

    Malheureusement je ne partage pas ton avis. Dès que quelque chose est nouveau, c'est forcément mauvais à entendre ton discours.
    On peut faire évoluer le type d'interaction et rendre les choses plus attractive. Il y a plusieurs types de lecture^^ et en fonction de cela il faut choisir le bon outil qui convienne.
    Une technologie quelle qu'elle soit, sans l'être humain n'est rien du tout. Le livre continuera à vivre car il reste un support irremplaçable (qui n'a pas besoin de batterie, pas mal aux yeux, on peut l'amener à la plage, bref...) donc il a une cible réelle.
    Les choses sont ce que l'on veut bien en faire, encore heureux^^ et c'est pas parce que un produit t'offre pleins de possibilités, qu'il va te détourner de ton objectif. Enfin j'espère que chacun est responsable.
    Et ceci est vrai pour les enfants. Je ne crois pas que l'iPad apporte plus de négatifs, quand on voit tout ce qui existe aujourd'hui en termes de gadgets électroniques. Dans ce cas c'est aux parents d'encadrer les usages. Par contre un enfant qui n'aime pas lire, cela peut être un palier pour l'amener ensuite vers le livre.
    La tablette peut aussi avoir un effet inverse, lire quelques extraits d'un roman sur un iPad ou autre peut amener un utilisateur à acheter le livre.
    Faut vraiment prendre du recul, car on se fait souvent une fausse idée des usages, et c'est forcément tout noir comme tu le laisses supposer.

  • titi&grosminet
    titi&grosminet     

    À mon avis, un enfant avec un iPad jouera plus qu'il ne lira...

    L'iPad va rapidement se transformer en console de jeu aussi. Sa fonction de liseuse électronique sera en concurrence avec des jeux disponibles sur l'Appstore et le problème restera le même. L’enfant va se détourner de la fonction liseuse

    D'autant plus qu'un jeune lecteur qui ne commence pas à lire de vrais livres en papier risque bien de s'habituer à ce nouveau iPad et le considérer comme une norme. Ah bon, les livres cela a existé en papier ? Incroyable, et cela fonctionnait comment ? On mettait les piles où ? C’était avec un écran OLED ?

    Bref, cela va au contraire encore plus agrandir le fossé entre lui et les livres. Pourquoi ouvrir un livre et dévorer un roman ou une nouvelle alors qu'il peut jouer avec son iPad, son livre interactif qui lui propose de faire un puzzle, des mots croisés, faire plein de trucs lucratifs mais sans aucun rapport direct avec la lecture d'un livre qui impose un effort d'imagination de la part du lecteur.

    C'est cet effort d'imagination qu'a priori l'iPad va tuer assez rapidement. Au contraire du Kindle et d'autres liseuses, qui pour moi ne sont déjà pas assez neutres par rapport au contenu. L'avantage du livre, c'est que l'on n’a pas de boutons à appuyer, de trucs à cliquer, d'effets rigolos mais complètement à côté de la plaque.

    Tout ce qui distraie le lecteur de son activité de lecture ruine son expérience de lecteur. Que vous voulez ou non, c'est une évidence que les concepteurs de l'iPad connaissent très bien et qu'ils essayent désespérément d’occulter.

    J’ai récemment vu une démonstration de Paris Match sur iPad. Et bien, le contenu est à la hauteur de la présentation, aussi nul que la version papier voire encore plus nul ! Ce n’est pas cela qui va sauver la presse.

  • openmind
    openmind     

    Que de gens frustrés...
    Il est bon de prendre un peu de recul. Nous sommes en pleine évolution sur la manière d'intéragir avec les contenus. L'iPad est dans la continuité de ce qu'à fait Apple avec l'iPhone.
    Cela fait de nombreuses années qu'on nous promet la tablet PC maqique et qui n'arrive pas à s'imposer. Alors pourquoi ?
    Parce que la démarche d'Apple est complètement différente des autres contructeurs. Chez un contructeur "classique", on part d'une base materiel, style portable, netbook, etc. et on la décline pour en faire quelque chose qui ressemble à une tablette. Resultat : aucune véritable inovation. On ne fait que triturer du matériel en ajoutant tout plein de connecteurs, un OS, une petite surcouche applicative et basta , que l'utilisateur se débrouille avec.
    Avec Apple, la démarche est complétement inverse. On part de l'utilisateur pour proposer une expérience utilisateur différente et on converge ensuite vers du matériel. C'est pourquoi l'iPhone est arrivé avec plusieurs technologies et un modèle qu'on eu du mal à apréhender au début mais aujourd'hui avéré et copié par tous.
    Jamais une tablette n'a été aussi "tablette" à ce jour, jusqu'à l'arrivée de l'iPad. Cela ne veut pas dire que ça marchera mais nous avons aujourd'hui le concept le plus abouti en terme de tablette. Et pour preuve, la copie commence... HP va sortir la sienne mais sur le même schéma que je décrivait au début en partant du matériel. Le modèle qui n'a pas fonctionnait jusqu'à présent. ça va avoir la couleur et le goût du Canadry mais ça ne sera pas du Canadry^^
    Et puis il y a l'autre stratégie, incarnait par Google qui ont mieux perçu le produit iPad, et vont sortir un modèle équivalent. La différence, c'est qu'on a pas un OS standard mais un OS dédié pour des produits plus adaptés à de la grande consommation, plus "plug and touch". Aprés avoir tourné autour du pot, avec Chrome OS, c'est finalement Android qui est choisi, comme par hazard, l'iPad c'est l'iPhone OS qui le fait tourner et pas OS X.
    Aujourd'hui beaucoup disent que c'est du gadget et que ça sert à rien. Vous verrez dans peu de temps, ces mêmes personnes ne remettront plus en cause le modèle Apple mais diront que la concurrence fait forcément mieux. Ou l'art de retourner sans cesse sa veste...
    L'exemple d'interactivité qui nous est proposé est intéressante. Je ne l'ai pas utilisé donc je m'abstiendrais de faire des commentaires. Néanmoins, je trouve l'approche très intéressante. Il est normal de faire évoluer la lecture avec le média qui la supporte. Si vous vous voulez lire de simples pages, acheter le livre. Si vous utiliser un media tablette, je trouve normal que l'on ne copie pas bêtement le livre et que l'on apporte les possibilités du média. ça sert à ça et ça peut permettre à des personnes ou des enfants en difficulté avec la lecture, d'avoir une approche différente et ludique de la lecture.
    L'iPad ne remplace rien, il apporte seulement d'autres possibilités d'interaction.

  • ralalavraimenthein
    ralalavraimenthein     

    "La discrétion n'est pas le maître mot d'Apple qui préfère l'ostentatoire au contenu. En voici encore une preuve alors que le Kindle est une liseuse qui ne dénature pas l'oeuvre proposée au lecteur."

    Oui et c'est pour cette raison que les livres électroniques type Kindle sont des bides commerciaux... Trop "discrets", trop exclusif pour un usage courant (moderne)...


    "Apple ne sait pas faire de produit discret et neutre. Apple conçoit toujours ses produits pour qu'ils soient vus avant tout ! C'est l'exigence première de leur utilisateur !"

    Visiblement tu ne connais pas les produits d'Apple (qui ne se limitent pas a l'iphone et l'ipad) car c'est carrément le contraire!

    Prenons l'exemple d'un Imac. Discret, neutre, qui ne sert pas qu'a montrer son dernier widget a la mode mais au contraire qui est sobre et surtout simple d'utilisation, ergonomique, intuitif. Bref une machine qui va a l'essentiel et ne nécessitant pas des compétences d'informaticien pour la débugger constamment...

    Ce ne sont pas spécialement les utilisateurs de produits Apple qui passent leur temps a libérer certains verrous car ces derniers ne sont pas gênants pour une utilisation normale.
    Ce sont plutôt les Geeks, les djeunz qui Jailbreak et hack tous les produits mis sur le marché. Ce n'est pas spécifique a la pomme. C'est un sport international.

  • Aluncard
    Aluncard     

    Bon j'admet que pour ceux qui n'aime pas la lecture c'est foutu même avec l'ipad. Mais pour amener un enfant à vouloir lire plutôt qu'à jouer sur ça console (et c'est un geek qui dit cela !!!), est ce que cela pourrait être un bon moyen? Moi je pense que oui.

  • cmoileena
    cmoileena     

    Connais tu le % des iphone jailbreaké ?
    Autant à l'epoque de l'iphone V1 le jailbreak etait indispensable autant aujourd'hui mon 3gs n'est pas jailbreaké.
    A part mettre de jolie themes ou des appli cracké j'en vois pas l'utilité pour ma part.
    Pour un tel verrouillé jamais fait autant de chose avec un autre tel.
    Avec seulement 3 modèles depuis 3 ans apple a fait très fort par rapport aux concurents presents depuis 15 ans dans la telephonie mobile avec des dizaines de modeles sortie chaque année ....

  • titi&grosminet
    titi&grosminet     

    Je suis bien d'accord avec vous !

    C'est incroyable le nombre de personnes prêtes à défendre bec et ongle la vision complètement carcérale de l'informatique d'Apple !

    J'attends de voir le portage (le massacrage) de la Bibliothèque de la Pléiade pour l'iPad. Franchement, cela risque d'être très drôle quand on voit ce qu'ils ont fait avec l'oeuvre de Lewis Carroll « Les Aventures d'Alice au pays des merveilles », on peut craindre le pire...

    Surtout qu'Apple a déjà réussi par le passé à normaliser le massacre, comme par exemple l'encodage des oeuvres musicales au format AAC en 128 (!!!) puis 256 kb/s.

    Après la musique, la littérature passée au broyeur...

  • Joecashe@hotmail.com
    Joecashe@hotmail.com     

    Mais qu'est-ce qu'on peut lire comme conneries dans ces avis, c'est effarant !

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire