En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alcatel-Lucent : Arnaud Montebourg a-t-il eu raison d'incriminer Free ?

Mis à jour le
Alcatel-Lucent : Arnaud Montebourg a-t-il eu raison d'incriminer Free ?
 

Si la pression concurrentielle s'est accentuée sur les opérateurs et leurs équipementiers, les maux d'Alcatel-Lucent ne datent pas de l'arrivée de Free.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HubTou
    HubTou     

    Les problèmes d'Alcatel ne datent pas de la fusion avec Lucent, mais sont bien plus anciens.

    Ils sont pour moi directement liés à deux décisions stratégiques de Serge Tchuruk :
    - le recentrage du groupe sur les télécoms (juste avant le crash du secteur) ;
    - le concept d'entreprise sans usine.

    Tout ceci est très bien raconté dans les ouvrages de Pierre Suard, le prédécesseur de Serge Tchuruk :
    - "L'envol saboté d'Alcatel Alshtom"
    - "En toute impunité - La scandaleuse destruction d'Alcatel Alsthom"

    Là où Arnaud Montebourg n'a pas tort, en revanche, c'est quand il incrimine les conséquences du "low cost" sur la destruction de notre tissu économique.

    Deux bons livres pour illustrer :
    - "The Wal-mart effect" de Charles Fishman
    - "Toujours moins cher" de Pascal Perri

    Mais il y a tout de même un monde entre le "low cost" frénétique et le discount pratiqué par Free...

    Pour ma part, je considère que l'arrivée de Free sur ce marché a été globalement bénéfique, notamment quand on se souvient de la condamnation pour entente illicite de nos chers opérateurs historiques...

Votre réponse
Postez un commentaire