En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alain Madelin : ' Les nouvelles technologies ne sont pas un luxe de pays riches mais un outil de pays pauvres '

Alain Madelin : ' Les nouvelles technologies ne sont pas un luxe de pays riches mais un outil de pays pauvres '
 

L'ancien ministre des Finances revient sur les grands enjeux de l'aide technologique dans les pays du Sud.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • now not leater
    now not leater     

    A quand le concret ? Si cela doit passer encore par les leaders politiques rien ne se fera

  • ECUREIL
    ECUREIL     

    Les propos de Mr Alain Madelin sont une réalité mais il serait préférable que les outils soient adaptés à l'environnment des pays en développement. Les nouvelles technologies sont pour les pays pauvres comme "aller à la lune" il y a 40 ans pour tout un chacun à cette époque. Les nouvelles technologies apparaissent comme une luxe pour ces pays, des formations, des logiciels doivent être conformes aux modes de vie de pays pauvres.

  • PH2D2
    PH2D2     

    Votre lien débouche sur une "erreur 404". Quelle est l'adresse de l'organisme qui reconditionne des PC avec Linux ? Merci d'avance.

  • Belzébuthleretour
    Belzébuthleretour     

    Désolé, on peut plus éditer les messages c'est dommage :(
    Au moins, on sait pourquoi il était moins présent sur la scène politique.

  • Belzébuthleretour
    Belzébuthleretour     

    ils ont sûrement déménagé les usines en Iran, le prix de l'immobilier est en baisse ^^

  • Belzébuthleretour
    Belzébuthleretour     

    qu'avant le tableau blanc interactif, il était impossible d'enseigner !!! Ou comment faire financer des gadgets inutiles à des pays qui ont des choses bien plus importantes à s'occuper !! Ils ont pas toujours à bouffer, mais au moins ils auront de jolis tableaux électroniques. C'est un peu le colonialisme à l'époque des Amériques, où le brave monsieur blanc apportait le progrès au sauvage idiot (désolé, ça peut choquer, mais c'est dans les livres d'histoire).
    Ce qui se passe c'est que dans les pays industralisés le taux d'équipement (ordis, téléphones portables, etc) commence à plafonner, il faut donc "créer" de nouveaux marchés. Quoi de plus pratique que d'encourager les pays en voie de développement à s'équiper eux aussi ??
    Quant à la télé-médecine, c'est bien beau mais on enverra toujours nos chirurgiens là-bas (oui, pour s'entraîner et se faire la main sur des populations pauvres, avant de revenir dans les pays riches avec leur savoir-faire, et c'est pas une affabulation, j'ai des chirurgiens dans ma famille).
    On pourrait aussi citer ce fameux hopîtal financé dans je ne sais quel pays africain, hopîtal spécialisé dans... les maladies cardio-vasculaires (pour une bonne partie issues d'alimentation riches en graisse), et qui 1 an après était déjà à moitié fantôme (pas d'argent pour le personnel et le matériel, et de toute façon, les risques d'infarctus dans ces pays-là sont tout bonnement dérisoires !!).
    Pour ce qui est d'Alain Madelin, il est de retour sous les feux de la rampe, parce que (ultra?) "libéral" et qu'il représente un "MoDem" made in UMP

  • Loulou de Biganos
    Loulou de Biganos     

    Ce monsieur qui venait nous donner des leçons de stratégie à la veille de seconde guerre du golfe, ferait mieux de se faire oublier.
    En effet, je n'ai pas oublié ses nombreuses interventions sur les chaines de télé au cours desquelles ils nous expliquait à quel point les Français étaient cons, car lui savait qu'il y avait des armes de destruction massive et les usines qui les fabriquent en Irack.
    Quand on affirme des aneries aussi graves, on perd toute crédibilté.
    Alors adieu M Madelin

  • iw86
    iw86     

    Bon oui moi je pense que la solidarité numerique on la fait a sa porte ; tous ces pc fichus en l'air nous on les remet en ligne avec Linux Ubuntu . ça coute pas cher et le client a un vrai ordinateur ... Pour l'ecole le poids des cartables devrait faire réfléchir les décideurs Madelin en tet devraient un peu se preoccuper de la vraie vie . http://iw-linux.over-blog.com/PPP5KC

  • g_besoin_de_conseil
    g_besoin_de_conseil     

    il a encore droit à la parole lui ? ahhhh ca ne changera donc jamais dans ce pays...."les specialistes ont raison, surtout quand ils ont tort"

  • pimprenelleetnicolas
    pimprenelleetnicolas     

    Quand on parle d'Issy les Moulineaux , je renifle la présence de Microsoft ....
    Alors , le fond numérique de solidarité ... : un nième cheval de troye de Microsoft destiné à pourrir la vie du Logiciel Libre ?

Votre réponse
Postez un commentaire