En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alain Charriras (Adami) : ' Le peer to peer est un outil économique qui mérite d'être développé '

En plein débat sur le piratage musical, l'Adami proposait une ' licence légale ' perçue sur le chiffre d'affaires des FAI. Quelles sont les implications de cette proposition pour les internautes ? N'est-ce pas légitimer le piratage ? Alain Charriras, administrateur de l'Adami répond.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire