En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Airbnb vent debout contre les critiques
 

Le directeur Europe et Afrique Olivier Grémillon a rejeté les accusations d'optimisation fiscale et de concurrence déloyale sur l'antenne de BFM Business. Il préfère se féliciter de la réussite du site en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • drobl
    drobl     

    AirBnB entend se défendre contre les accusations de fraude. J'ignore si cet organisme se contente d'utiliser les failles de la loi, ou fraude ouvertement. Par contre, je sais que de nombreux loueurs utilisent ce site pour se faire des revenus non déclarés. En dessous d'un montant modeste, il est légal de ne pas déclarer des locations, mais au delà.... Il serait intéressant qu'AirBnB dévoile les CA réalisés par ses plus gros loueurs, notamment parisiens! Quant à la justification de "consommation collaborative", c'est de la mauvaise foi en béton, un habillage marketing BOBO pour justifier de la fraude fiscale (des hébergeurs) sous couvert de jolis sentiments. Enfin, question : AirBnB ne limite pas le nombre de locations ou d'hébergés par un même hébergeur, alors que la loi limite à 5 le nombre de chambre d'hôtes et à 15 le nombre d'hôtes.

Votre réponse
Postez un commentaire