En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire Soumaré : la Cnil critique des fichiers de justice sans traçabilité

Mis à jour le
Affaire Soumaré : la Cnil critique des fichiers de justice sans traçabilité
 

La Commission nationale de l'informatique et des libertés a rendu les conclusions de son enquête sur les fausses informations publiées à propos d'un candidat aux régionales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • corrector1
    corrector1     

    "C'était le coup tordu des dernières élections régionales. Deux maires UMP du Val-d'Oise accusaient le candidat PS tête de liste dans le département, Ali Soumaré, d'être un « délinquant multirécidiviste chevronné ». "

    Maintenant, le "coup tordu" n'est pas de présenter un repris de justice, c'est d'en parler?

    Lamentable!

    La France est en pleine crise morale.

  • otodid`kt
    otodid`kt     

    Difficile de donner une sanction à soi-même... en effet la CNIL n'a plus de pouvoir répressif depuis 2004. Alors demander à la justice de se mettre une amende, gageure que seule une commission indépendante peut s'octroyer.

  • dvbdfdf
    dvbdfdf     

    "ces données concernaient un homonyme"

    Alors là, c'est vraiment fort, parce que l'homonyme a en plus la même date de naissance ?

    Et dire que c'est le même type de burlesques qui vont utiliser des adresses IP homonymes au niveau de l'Hadopi pour confondre des innocents, alors qu'ils ne sont déjà pas capable de vérifier une date et lieu de naissance d'une personne physique.

    A quand un droit de sanction réel de la CNIL ? Une mise à la porte d'office pour toutes personnes utilisant des données de fichiers d'état à d'autres fins que celles normalement admises ?

    C'est beau l'impunité de certains, mais quand on pense que c'est les mêmes qui nous font des leçons de morales....

  • logiqueman
    logiqueman     

    http://www.numerama.com/magazine/15916-hadopi-la-cnil-tentee-de-monnayer-son-feu-vert-a-la-riposte-graduee.html

  • François le Francais
    François le Francais     

    Encore la musique du "techniquement c'est pas possible", mais si l'on avait vraiment voulu savoir il suffisait de remonter l'information par la fin.
    Expliquer simplement que la personne qui cri haut et fort qu'elle possède des informations illégalement obtenues, devra devant la justice s'en expliquer!
    Sachant qu'un politique n'a pas vraiment d'honneur, ils devraient balancer facilement...

Votre réponse
Postez un commentaire