En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Adobe envoie sa Creative Suite sur le Cloud
 
Adobe envoie sa Creative Suite sur le Cloud - Adobe envoie sa Creative Suite sur le Cloud

Adobe, pionniers de la PAO avec Apple, a décidé de ne plus fournir sa Creative Suite sur des supports physiques. Ces logiciels seront accessibles par abonnement sur son Creative Cloud.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • zootrope
    zootrope     

    Adobe, les Monsanto de l'image.

  • zootrope
    zootrope     

    Oui, mais Gimp a une interface pourrie et ne gère que RGB.

  • zootrope
    zootrope     

    J'espère fortement !

  • zootrope
    zootrope     

    Quel gachis !

  • sussu01
    sussu01     

    parfois il faut savoir ne pas aller trop loin. Microsoft va revenir en arrière avec son window8. Adobe fera marche arrière quand il prendra conscience que la clientèle des professionnels hyperconnectés ne lui suffira pas à assurer ses bénéfices.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    @Jatou Le Second problème c'est que tous ceux qui seront "obligés" de passer par le Cloud, fourniront par la même leur création à Adobe, même si des closes de confidentialité diront le contraire. Quelle Entreprise prendra ce risque ? Je pense que les anciennes versions en local ne seront pas remplacées d'ici longtemps...

  • mauron76
    mauron76     

    C'est vrai, c'est une forme de racket. Mais il n'y a qu'à boycotter Adobe et chercher des logiciels libres... Par exemple j'utilise Gimp en lieu et place de Photoshop et Foxit au lieu d'Acrobat Reader...

  • jatou
    jatou     

    Je trouve que c'est une forme de "racket" très élaborée. Nous n'aurons plus le choix autre que de payer, on dirait une méthode à la Al Capone !

Votre réponse
Postez un commentaire