En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Acta, la Commission européenne essaierait-elle de noyer le poisson ?

Mis à jour le
Acta, la Commission européenne essaierait-elle de noyer le poisson ?
 

Le 4 avril 2012, la Commission européenne a franchi une nouvelle étape vers la soumission à la Cour de justice européenne de la question de la compatibilité de l'Acta avec les traités européens. Un processus qui n'est pas la bonne nouvelle que les opposants à Acta pourraient croire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • tartuffe_rit
    tartuffe_rit     

    Lorsque j'entends un commissaire européens parler de peuple et de démocratie je tire mon révolver.
    Aujourd'hui n'en déplaise à certains les termes communauté européenne et démocratie (voire peuple) sont devenus antinomiques, il suffit d'écouter les déclarations faites lorsque un responsable politique a voulu consulter son peuple par référendum (en Grèce) et les déclarations des mêmes face à la révolte grecque ou (au hasard) irlandaise ou ceux qui se sont assis sur un vote de citoyens (en France par exemple, encore au hasard)pour faire exactement le cpntraire. Alors ACTA sera imposée car les industriels l'exigent ainsi que les marchés. Le peuple n'a rien à dire devant les intérêts de Goldman Sachs dont les plus brillants représenatnts sont à la tête de différents pays.

  • jcjfkfgus
    jcjfkfgus     

    Pour qui s'est renseigné sur ACTA, pour qui connaît l'opacité des négociations et le secret qui les a entourées, il s'agit simplement d'une nouvelle illustration du néo-fascisme larvé voulu et mis en place au niveau européen par nos gouvernants. Et ces abrutis ne comprennent le fort taux d'abstention aux élections européennes...

  • Pierre F.
    Pierre F.     

    Bonjour,

    bonne remarque, c'est juste que j'ai modifié ma phrase et qu'en la relisant, je n'ai pas fait attention qu'il manquait quelques mots.

    Merci de votre remarque,

    Pierre

  • zeboute59
    zeboute59     

    Les reculades et difficultés de la commission Européenne montrent bien le fosse entre les nouveaux usages, et une politique au sens large dépassée.
    Les lobbyings en tout genre font force, mais il suffirait aux députés de s'instruire sur les basiques de la neutralité d'internet, défendue par benjamin Bayart, président du FDN.
    Que l'on peut lire, sur l'article http://zeboute.wordpress.com/2012/01/25/fin-internet-controle-societe-communication-numerique-illimite/

    Qui recense bien le concept de neutralité d'internet,et de passer en revue ceux qui en sont opposés.

  • fwsef
    fwsef     

    oups ... *J'avais pas fait attention au fait qu'ils parlent d'états membres :).
    Effectivement c'est bizarre ...

    PS : le message du dessus c'est aussi moi.

  • xfsxfxs
    xfsxfxs     

    C'est un traité international, l'ACTA ne se limite pas qu'à l'UE !
    regarde ici (enlève le dièse entre les 2 t du http) :
    ht#tp://www.tv5.org/cms/userdata/c_bloc/174/174808/174808_vignette_carte-acta.jpg

  • H1P3P23P2
    H1P3P23P2     

    "Pour autant, comme nous l’indiquions fin février, l’Acta a déjà été ratifié dans sa version finale par une trentaine d’Etats membres, dont la France"
    Il n'y a que 27 Etats membres dans l'UE, comment une trentaine peuvent déjà avoir ratifié le traité?...

Votre réponse
Postez un commentaire