En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Après la télévision, la radio fait sa révolution numérique. Une transformation qui se heurte aux réticences de nombreuses radios associatives et des auditeurs, qui devront s'équiper de nouveaux récepteurs coûteux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gegecath
    gegecath     

    Encore une arnaque pour ramasser de la TVA mais comment changer de poste dans une voiture équipée d'origine y on t'il pensé à toutes ces voitures qui roulent depuis plus de 5 - 7 - 10 ans voire plus car nous n'avons déjà pas les moyens d'acheter une voiture neuve tous les 3 à 5 ans.

  • 520Rose
    520Rose     

    En voiture quand nous allons à l' etranger il nous faudra 2 autoradio?
    Un nouveau SECAM qui coutera cher aux poires que nous sommes le reste de l'Europe etait en PAL. L'histoire et la betise se repete

  • Bretteur
    Bretteur     

    Devinez à qui va profiter encore toute cette affaire ? Quant aux normes à la Coréenne il faudrait nous expliquer pourquoi nous sommes les seuls avec les Sud-Coréens à adopter cette norme ?

  • cosmo37
    cosmo37     

    la phrase "... la norme T-DMB, choisie par le gouvernement français pour la diffusion de la RNT, n'est en usage que dans un seul autre pays au monde, ..." m'interloque. Ca me rappelle les normes PAL et SECAM, où la France était un des rares pays à adopter la norme SECAM. Cela signifie donc que l'on ne pourra plus écouter la radio dans sa voiture dès que l'on passera les frontières françaises. Pour une fois que l'Europe pouvait faire quelque chose ! domage...

Votre réponse
Postez un commentaire