En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A qui profite le crime ?

A qui profite le crime ?
 

Entre les multiples références en matière de composants et l'obsolescence rapide des technologies, la maintenance se révèle problématique. Il est plus simple d'acheter un nouveau matériel plutôt que de vouloir faire évoluer l'ancien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Traroth
    Traroth     

    Là où il est facile de bloquer toute évolutivité, c'est grâce aux connecteurs. Ca fait un moment que les fondeurs de processeurs (Intel, AMD), en plus de faire leur cuisine dans leur coin (jusqu'au 486, c'etait les memes suppports), changent périodiquement la connectique des processeurs. Ce qui implique de changer périodiquement de carte mère. De même pour le passage du PCI à l'AGP puis au PCI-Express pour les cartes graphiques, etc (on pourrait multiplier les exemples, avec les disques durs, la RAM et même les periphériques exterieurs avec le passage à l'USB). On a de la chance que la forme de la prise secteur reste la même...

Votre réponse
Postez un commentaire