En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A Pékin, deux cyberpoliciers vont patrouiller sur la Toile

A Pékin, deux cyberpoliciers vont patrouiller sur la Toile
 

La police chinoise va utiliser deux petits personnages animés qui apparaîtront sur les écrans des internautes pour leur rappeler que leurs activités sur Internet sont surveillées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    d'un bloggeur, là où son adresse IP sera bien plus véridique et vérifiable ?? C'est fabuleux comme tout le monde gobe les mensonges de sociétés qui ne servent qu'à se faire du fric, tout en feignant de "lutter" contre la dictature. Si Microsoft, Google et d'autres voulaient vraiment lutter, ils n'iraient pas exporter leurs services et leurs technologies en Chine, tout simplement (un peu comme ces pays qui se désolent des mines anti-personnels, mais qui sont les + gros fabricants)

  • ghostwan
    ghostwan     

    J'etais partit cet été en chine pour un stage de 3 mois, j'en revient justement et en effet le net est très contrôlé, censuré et filtré.
    ça ce voit bien qu'en vous voulez accéder à un site chinois (ou en tout cas héberger sur le térritoire), l'accès est immédiat car le filtrage ce fait en amont (les hébergeurs et fournisseur d'accès chinois, doivent veillé à ce qu'aucun contenu "gênant" ne se retrouve sur le site de leur client).
    Mais quand vous voulez accéder à un site français par exemple, il faudra plusieurs 10 de secondes voir minutes pour que celui ci s'affiche!!
    Et des sites comme Wikipédia ou info du net seront carrément inaccsessible.

    Votre seul alternative est de passé par un proxy, comme anonymouse.
    Quand celui ci n'est pas censuré à son tour par les autorités chinoises.

Votre réponse
Postez un commentaire