En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A la rencontre des ' gamers ' professionnels

A la rencontre des ' gamers ' professionnels
 

Du 5 au 8 juillet, le Mondial du Gaming accueille les vedettes internationales du jeu vidéo. Les vainqueurs se partageront la jolie somme de 130 000 euros de gains.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Olmer
    Olmer     

    Le propre d'un reportage journalistique est de choisir un angle (ici économique). On ne demande pas à un journaliste d'être un fan de jeux vidéo sous prétexte qu'il traite ce sujet.

  • Robert314
    Robert314     

    [color=#ce0000][g]la publicité est interdite sur ce forum[/g][/color]

  • Encaisse
    Encaisse     

    Il est évident que sur 4 minutes, on ne peut pas balayer l'ensemble des problématiques soulevées par le phénomène du progaming... le journaliste a choisi l'angle économique, pourquoi pas.
    Je trouve ça intéressant dans la mesure où c'est à mon sens un des plus gros freins au développement du progaming en France : les investisseurs/sponsors on du mal à s'y mettre car ici, le jeu vidéo garde l'aspect infantile et divertissant du mot "jeu".
    Je n'ai pas trouvé que le journaliste se soit posé en donneur de leçons ou ait même dit ou sous-entendu que les joueurs pro devaient redescendre sur terre. Je sais pas où tu as vu ça ?

    Bref, le sujet est vaste et les discussions possibles sont nombreuses car le phénomène est nouveau ; difficile de faire quelque chose qui donne un aperçu au grand public de ce qu'est le progaming sur un si court sujet.
    Comme tu le dis, le reportage a déjà le mérite d'exister, ce qui est loin d'être le cas sur les médias plus importants (j'attends encore des retransmissions lives des finales (au moins !) sur la chaîne partenaire de l'ESWC à savoir GameOne...).

  • Fury_jin
    Fury_jin     

    C'est domage que le journaliste, n'aime pas les jeux vidéos.

    Tout ce qu'il l'interesse, c'est si cela rentre dans son shémas économique ¥?$.

    Le reste, c'est à dire le principale, il passe complètement a coté:

    le jeu en lui même, pourquoi ces jeunes ont besoin de jouer, qu'est ce que cela leur apporte?

    Pourquoi suis-je si hermetique à cette activité?

    Quels sont les français qui se sont impliqué et démené, pour avoir la coupe du monde des jeux vidéos a Paris! c'est pas rien tout de même!

    Mais non, le gentil monsieur, il se demande si ces jeunes vont un jour remettre les pieds sur terre, que tout se rien n'est pas viable économiquement, mais réveil toi le jeune c'est que du jeux!

    La prochaine fois il faudrai penser a envoyer un journaliste un tant sois peu interessé par le phénomène.

    Mais sinon ya du mérite déja de s'être déplacer pour l'évenement.
    Et ainsi le faire d'avantage connaitre du grand publique, pour générer plus de flux, et ainsi attirer de nouveaux sponsor, pour payer les joueurs.
    Et ainsi transformer cet évenement en clone économique de match de foot.


    NB: Il reste encore jusqu'a dimanche pour y refaire un tour :)

Votre réponse
Postez un commentaire