En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A la prochaine... attaque ?

A la prochaine... attaque ?
 

Internet est devenu une des clés de voûte de notre économie. Doit-on le laisser être aussi son talon d'Achille ?

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Jean-Pierre Marché
    Jean-Pierre Marché     

    La comparaison avec les plaquettes de freins ne
    me semble pas si audacieuse. Il apparait bien
    que Microsoft, fort de sa position dominante et
    dominatrice sur le marché de l'internet laisse
    volontairement des failles de sécurité flagrantes.
    Pour quelle raison? C'est ce que certains
    analystes (ou polémistes diront certains) tentent
    d'expliquer. Il est toutefois à peine croyable que
    Slammer ait réussi à faire plier en aussi peu de
    temps autant de serveurs de part le monde.
    De notre coté, nous hébergeons les sites que
    nous concevons sur un serveur XServe sous
    MacOsX server. L'attaque de Slammer qui a mis
    en carafe tous les PC de notre provider, n'a pas
    réussi à stopper l'activité normale du XServe qui
    a vaillamment continué son activité normale.
    Alors? Simple bétise, ignorance, ou volonté
    délibérée? Pourquoi tant de soit disant
    "informaticiens" font confiance à ces passoires
    que sont Microsoft IIS et consorts?

Votre réponse
Postez un commentaire