En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

4G : les 3 opérateurs historiques testent les interférences avec la TNT

Mis à jour le
4G : les 3 opérateurs historiques testent les interférences avec la TNT
 

Orange, SFR et Bouygues testent la 4G en fréquences 800 MHz sur Saint-Etienne, pour évaluer d'éventuelles perturbations sur la réception de la TNT.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jerikane
    jerikane     

    Oui Eric vous avez raison, Je pensais aux circuits d'entrée dans les télés tout en raisonnant sur la sélectivité des mobiles (erreur). bien sur que c'est la TNT qui peut en subir les conséquences et non l'inverse sauf à être sous le pylône du réémetteur TV avec son mobile. Il y a eu des problème similaires il y a 20 ou 25 ans lorsque les moyennes fréquence des télé étaient encore autour de 30 Mhz, avec certains émetteurs sur 27 Mhz notamment qui rentraient à fond dans mes MF.

  • EricThiebaut
    EricThiebaut     

    Désolé Jerikane mais le problème est inverse ...
    C'est la 4G qui risque de brouiller la réception TNT (au niveau des préamplis d'antennes, des amplis d'antennes collectives, des convertisseurs de canal de "tête de réseau" collectives voire, au pire, du tuner TNT de la TV ou de la box TNT).
    Seule solution c'est d'équiper de filtres rejecteurs de bandes (filtre rejecteur calé sur les fréquences occupées par la 4 G ou filtre passe bas par exemple ... sans toucher à la bande utile de réception TV) sur les installations de réception TV.
    @+

  • jerikane
    jerikane     

    Le problème n'est pas tant la proximité des bandes de fréquences. Le problème est que nos téléphones ont des sélectivité déplorables, qui ont pour inconvénient de rendre nos mobile comme de vraies passoires.
    La miniaturisation de nos mobiles rend pratiquement impossible la confection de circuits d'entrés très sélectifs et avec des filtres de bandes très raides.
    Pour les connaisseurs je vois mal un téléphone mobile équipé d'une cavité en entrée ! quoi que dans un sac à dos ça pourrait rentrer :-) ;-)

Votre réponse
Postez un commentaire