En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

300 élèves troquent leur cartable contre une tablette tactile

Mis à jour le
300 élèves troquent leur cartable contre une tablette tactile
 

Dans le cadre d'une expérimentation qui va durer un an, des élèves de six collèges viennent de recevoir la Samsung Galaxy Tab 10.1. L'objectif est d'évaluer les usages que les enseignants vont développer avec cet outil numérique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Grrr19
    Grrr19     

    A l'heure des plans de rigueur du gouvernement, ou on nous rabâche quotidiennement qu'il faut faire toujours plus d'économie, je trouve un peu déplacé qu'on lance ce genre d'expérimentation, en plus avec des collégiens, d'autant plus que ce genre d'expérimentation à été faite en Corrèze avec des Ipad et qui s'est trouvé être un échec total et donc des dépenses inutiles.

  • Fil75005
    Fil75005     

    Les commentaires sont toujours du même tonneau. Pourquoi l'orthographe et la grammaire sont-ils arguments développés par les personnes qui le maîtrisent le moins ?
    Cela étant dit, tablette ou netbook est un choix technique intéressant, mais l'essentiel est quand même la suppression de tous les manuels scolaires papiers dont les élèves remplissent leur cartable tout au long de l'année pour en utiliser une infime partie. Ils l'auront par le fait disponible pour un poids négligeable.
    Par ailleurs, il n'a jamais été dit que ces outils seront les exclusifs vecteurs d'apprentissage des élèves, ainsi les activités classiques dont vous semblez apprécier les qualités ne sont pas supprimées, mais complétées.
    Une telle expérience n'enlève rien à personne, alors pourquoi, avant même son terme, en la juger si négativement ?
    Le point délicat, outre les risques parascolaires me semble, pour ce qui concerne la gestion de la classe par l'enseignant. Celui-ci n'ayant que deux mains et une paires d'yeux, il lui sera difficile de vérifier que les 35 enfants dont il a la charge ne soient pas tentés par les jeux embarqués.

  • COLUCHE1985
    COLUCHE1985     

    « C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison. » Coluche

  • bipdan
    bipdan     

    La tablette à ses limites, qu'il faudra combattre (continuer à les faire écrire pour de vrai).

    Cela étant, elle ouvre aussi de nouvelles possibilités, et surtout elle ne pèse pas 9kg (poids du sac constaté cette année en 6eme).

    Il faut peut etre trouver un juste milieu, mais l'allégement du sac est un progrès non négligeable quand on voit les problèmes de dos de plus en plus fréquent.

  • bipdan
    bipdan     

    C'est la première chose que je me suis dit. Merci pour leur vertèbre. La seconde étant attention au racket à la sortie...

    Et sinon pour répondre à ta question, le sac de mon grand qui est entré en 6eme pese un peu plus de 9kg. C'est évidemment trop !

  • ptitmarcgymm
    ptitmarcgymm     

    Que l'on soit élevé au clavier-souris ou papier-crayon, j'ai l'impression que le résultat est le même.
    Donc, on ne dit pas joue joue ,ok, mais on ne dit pas jouxjoux non plus !!
    joujoux c'est peut-être mieux non???

  • Hansi68
    Hansi68     

    Personne ne niera qu'internet et le numerique apportent un plus dans l'education, mais voila le probleme :
    - avant de se servir de sa calculatrice, il convient de maitriser le calcul mental, les fractions, les pourcentages, ...
    - avant de se lancer dans les traces de fonctions, il convient de savoir tracer et maitriser de
    simples equations de droites...

    Quand on voit des lyceens qui ne maitrisent pas des bases de 4eme/3eme (!), il faut se faire une raison : le "joujou tablette" ne peut qu'accroitre l'indeniable paresse intellectuelle de "la frange la plus parasitaire de la population" (P. Desproges). Pour ma part, j'interdirais volontiers la calculatrice en 4eme pour forcer les eleves a integrer les regles de base. On a pu vivre sans, et creer de tres bons ingenieurs - faut arreter de croire que l'outil fait le cafe... :)

    Offrez le logiciel le plus cher a un cretin, il restera un cretin. Il ne s'agit pas d'etre contre le progres, mais d'accepter que l'informatique n'est qu'un outil, pas une fin en soi...

    Enfin, il aurait quand meme ete plus avise d'offrir des netbooks a 200 euros sous GNU/Linux que des tablettes autour de 400 euros piece. En outre : la tablette reste un outil de consultation, la ou le netbook est un outil de production.

    Encore de l'argent public foutu en l'air. Bravo aux decideurs.

  • brig1
    brig1     

    l'impact sur le dos, sera déjà génial,
    je n'ai jamais pesé les sacs de mes collégiens, mais c'est effarant, ça dure depuis des dizaines d'années...
    alors vive le progrès.

  • leeloo97
    leeloo97     

    Mdr tu m'as tué la !!! ton ironie était tellement bien cachée que j'ai failli y croire. Heureusement que t'étais pas sérieux sinon tu serais qu'un pauvre imbécile dans sa bulle Apple.

  • jerm'
    jerm'     

    je trouve cette idee pour l'education francaise inutile et insensé. les enfants ne sauront plus ecrire ni faire des phrases sans fautes. l'histoire d'oublier ses affaires n'est pas un bon argument cela insiste aux eleves de prendre des initiatives des le plus jeunes age. quand ils seront aux travailles plus tard ils n'auront pas des simples lignes a recopier mais des blames ou un licenciement de leur patron.
    la tablette est un outil qui ne se recycle pas et on nous dit de preserver la planete je ne comprend pas du tout le gouvernement sur leur vision des choses. le cartable a une grosse partit recyclable.

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire