En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
24 % des Français revendront leurs cadeaux de Noël sur Internet
 
DR

C'est majoritairement sur Internet que les cadeaux de Noël non-désirés vont se retrouver, parfois dès le 25 décembre. Et, si profit il y a, il reste bien faible...

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
3 opinions
  • DoimP
    DoimP     

    Pour éviter ça, ouvrez des "Wish Lists" sur internet. Plutôt que de revendre vos cadeaux, faites participer vos donateurs aux cadeaux que vous voulez vous acheter. Ca soulagera les services clients des marchands...
    Et pensez à y mettre une rubrique "dons" avec l'association de votre choix. Histoire de garder un peu l'idée de partage et la magie de Noël.

  • chiniith
    chiniith     

    Merci pour le partage!
    [img]http://www.forexmegadroidreview.info/guizi.gif[/img]

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    C'est le moment des cadeaux de la générosité, de devoir dépenser son argent pour faire des cadeaux, pour faire comme tout le monde, juste histoire d'acheter et de se soumettre à cette corvée annuelle du quoi acheter. Pourtant c'est la crise ? Mais, dans ce cas ne serait-il pas plus simple de faire un cadeau en espèce, ou bien est-ce une vision cynique de Noel, qui interdit formellement la concurrence familiale du qui aura fait le meilleur cadeau, s'entend pas le plus beau, le plus gros, celui souhaité, mais le plus cher ? Non, c'est vrai faut rester dans la norme, peu importe si l'argent en espèces sonnantes et trébuchantes, permettrait pour certains de payer l'honteuse augmentation du gaz de chauffage (Prix bas du Gaz sur les marchés), ou l'électricité, de payer son loyer... l'essentiel c'est de faire semblant, "Oh Merci, c'est juste ce dont j'avais envie, besoin", de se dépêcher ensuite de revendre à perte, au plus grand bonheur du capitalisme, qui lui bien que cynique toute l'année, n'admettra pas que l'on puisse l'être en ce moment de l'année, à Noel, qui se veut joyeux, serein, généreux, mais surtout plein de cadeaux inutiles. Alors, bien loin de moi l'idée de casser l'ambiance de cette fièvre acheteuse, mais un cadeau d'un mois de chauffage, d'électricité, ne serait-il pas plus utile, voir plus apprécié, qu'un cadeau re-vendu à perte...... A vous de voir.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •