En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

22 ! Le 12 bientôt aux oubliettes

22 ! Le 12 bientôt aux oubliettes
 

Avec la disparition du 12, c'est un monopole de plus qui tombe... Tous les acteurs du renseignement téléphonique devraient, dès la fin de l'année, être mis sur un pied d'égalité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Satchmofra
    Satchmofra     

    Vous vous en servez une fois tous les 6 mois et il y a 5 ans vous ne vous serviez JAMAIS d'Internet non? aujourd'hui vous êtes "connecté" et vous vous en servez tous les jours alors.. et bien il n'est pas difficile de penser que certaines personnes peuvent ne pas être connectés et vouloir profiter des connaissances de cette banque de données formidable qu'est Internet en utilisant des services qui leur procureront les renseigements dont ils ont besoin...A suivre

  • jmarc_
    jmarc_     

    on va remplacer un service dont je me sers une fois tous les 6 mois mais dont au moins je connais le numéro par coeur par une foule de numéros impossibles à retenir et qui changeront tout le temps au gré des naissances regroupements et faillites d'opérateurs, qui peut etre couteront 0,79 euro au lieu de 0,80, vachement important quand on s'en sert une fois tous les 6 mois, et qui comme cela a été dit plus haut ne couvriront pas tous les mêmes zones ni catégories d'abonnés de sorte qu'il sera impossible de s'y retrouver ! franchement, la concurrence c'est bien mais la concurrence à tout prix c'est aussi parfois un peu débile, non ?

  • Satchmofra
    Satchmofra     

    Dans les années 60/90 on a déjà vu des arguments du même ordre opposer socialisme et capitalisme. On sait ce qu'il en est advenu....Referrez vous à Montaigne et tachez de trouver la vérité dans "un juste milieu"ou au milieu de l'Atlantique comme disait l'un des débatteurs. Tout cela nous éloigne fort du 12 . Il va apparaitre des services qui permettront de capitaliser les connaissances et l'information qui aujourdui ressemble à ce que de Chambure qualifie d'Infobesité. Ces services répondront correctement à toute demande de renseignement par téléphone pour des prix modiques, et il est bon que des concurrents sérieux développent des entreprises pour donner un service de qualité en faisant en sorte qu'il soit rentable et génère des emplois et des bénéfices.

  • Ministre
    Ministre     

    Pour faire suite à votre excellent débât, je tiens à préciser que la Poste et France Telecom ont une comptabilité propre et paient des impôts, ce que beaucoup de français ne savent pas. De plus, le chiffre que vous indiquez dette/PIB est légèrement faux, il faut compter environ la moitié du chiffre que vous citez. Vu mon poste actuel, je ne peux pas vous communiquer mes sources ni mon identité réelle. J'espère que vous comprendrez ces détails.

  • yaya_
    yaya_     

    <<< Vos points de vue sont très intéressants. >>>

    Merci ;-) Les votres aussi.

    Le deficit US depuis un certain "W" est abbysale. Mais la dette cumulée représente environ 30 % du PIB contre 60% en France. Les US peuvent se payer le luxe d'avoir un déficit record. Nous n'avons plus de marge de manoeuvre. Et les US ont eu des années d'excédents budgétaires alors qu'en France nous sommes en déficit depuis 1974 !!!

    Je ne connais pas les problèmes des provinces canadiennes. Mais je crois savoir qu'en 10 ans l'état fédéral à divisé son endettement par 2. Confirmez-vous ?

    Enfin, l'Amérique du Nord n'est pas pour moi un modèle, mais une source de comparaison pour pouvoir améliorer notre propre système. Même si j'avoue être très admiratif du dynamisme économique des US (désolé, je connais moins bien le Canada) :

    J'utilise un ordinateur COMPAQ équipé des suites Microsoft, Adobe.... Mon fournisseur d'accès Internet utilise des routeurs CISCO ou Juniper .... Oui les US perdent du terrain sur les industries traditionnelles, mais ils ont toujours (malheureusemen) un ou deux trains d'avance sur les technos du futur.

    Vous l'aurez peut-être compris, mais pour moi la vérité se trouve quelque part au milieu de l'Atlantique.

    L'économique doit avoir pour objectif le social. Mais le social ne peut vivre sans les financements de l'économique.

  • stefbrodu
    stefbrodu     

    Pour 2/ <<< La France est un pays capitaliste et libéral ou plutôt social libéral. >>:
    Vous avez tout à fait raison: "social libéral" est le terme qui offre une compréhension commune pour des nords américains et des européens. J'avais mis Socialiste au sens nord américain (les nord-américains qualifient souvent la France de pays socialiste, du fait qu'elle a des préoccupations sociales bien supérieures aux leurs). Pas au sens de l'aboutissement du communisme.

    Pour 3/. Regarder les dettes des US et de certaines procinces du Canada. C'est la même chose. En pire même. Tous les pays "capitalistes" (à marché libéral) qui ne sont pas des paradis fiscaux, quelque soit le système économique privilégié, sont en banqueroute.

    Vos points de vue sont très intéressants.

  • yaya_
    yaya_     

    <<< Avez-vous une idée de ce que donnerait une compagnie privée de gestion de l'eau, qui limiterait ses investissements dans l'entretien de son réseau pour gagner en rentabilité? Et bien c'est déjà arrivé: qualité de l'eau déplorable, contamination et maladie dans des villages entiers. >>>

    En France, ce sont 2 compagnies privées qui gèrent l'eau des communes (Véolia, ancienne Générale des Eaux et Suez, ancienne Lyonnaise des eaux). Et sauf erreur, nous ne déplorons pas la perte d'un village.

    En France il y a des contribuables, qui payent donc, et qui n'ont pas de places pour leurs enfants à l'école à chaque rentrée scolaire. Même dans les grandes villes.

    En France il y a des classes entières dans lesquelles les enfant sont immigrés, de couleurs avec de fortes difficultés, alors que les profs sont tous blancs, et tellement jeunes (sans expérience donc) que c'est leur premier poste en attendant d'avoir suffisamment de points pour pouvoir être enfin mutés dans les bons établissements. Mais les syndicats enseignant refusent tout réforme du système.

    En France il y a des quartiers dans lesquels la police publique ne va plus, des quartiers dans lesquels ce sont les caïds qui font la loi.

    Et pourtant nous payons très cher pour tous ces services publics.

    Il n'existe pas de système parfait. Le votre ne l'est pas. Le notre non plus.

  • yaya_
    yaya_     

    1/ <<<<??? Vraiment? Pensez-vous que cela va durer longtemps? Savez-vous le nombre de petites boites qui coulent et ferment en France parce qu'elle ne peuvent plus assumer le fardeau fiscal? Savez-vous combien de grosses boites fuient à l'étranger pour échapper au mêmne fardeau ?>>>

    Une chose dont je suis sur, c'est qu'une entreprise non rentable paye de toute façon moins d'impôts qu'une entreprise rentable. Et dans 99% des cas elle embauche plus de monde qu'une entreprise rentable.

    2/ N'en déplaise à certains, la France n'est pas un pays socialiste : Les prix y sont libres, la libre entreprise existe, nous avons la liberté de nous déplacer, les média ne sont pas tous publics .......

    La France est un pays capitaliste et libéral ou plutôt social libéral.

    Les derniers pays socialistes sont notamment La Chine, Cuba, la Corée du Nord....

    3/ Enfin, si des services publiques gérés par le privé nous permettent de commencer à rembourser les 1000 milliards d'euros que nous devons tous, alors je dis oui. Car nos services publiques que le monde nous envie (et je le pense) nous coûtent 45 milliards de déficit supplémentaire chaque année !!!! Combien de temps allons-nous encore pouvoir nous payer ce luxe ???

  • stefbrodu
    stefbrodu     

    Ce n'est qu'une période de transition.
    Voir mes poste précédents ci-haut.
    Le monopole a du bon quand il s'agit d'un service public géré avec des visées humanistes et socialistes plutôt que capitatlistes.
    Malgré tous les inconvénients des monopoles dont vous parlez, comparez la qualité des services et des innovations en France versus en Amérique du Nord, et dîtes-moi où est l'avantage?
    Des technologies et des compétences françaises (et européennes) comme le TGV, le nucléaire, les découvertes en santé, l'éducation, le génie civil, l'aéronautique (Arianne + Airbus), ... sont considérées comme fiables et reconnues dans le monde.
    Parce que le monopole de l'état a su "pousser" dans le bon sens.

    En Amérique le train est moribond, Boeing s'inspire des innovations européennes pour survivre, la NASA se tire chaque fois un peu plus dans le pied par manque de moyens financiers, les constructeurs d'auto trainent la pate pour passer à des énergies alternatives, trop concentrés qu'elles sont à faire des $$ (et de la pollution) avec les technologies actuelles tant qu'il y aura du pétrole...
    J'arrête la liste de peur de m'écoeurer...

  • stefbrodu
    stefbrodu     

    - Vous n'entrez pas dans un hopital américain si vous n'avez pas une carte de crédit.
    - Êtes vous prêt(e) à payer 25000$ par an pour avoir tout juste l'équivalent de la sécurité sociale pour votre famille?
    - Dans certains états d'Amérique du Nord, il y a déjà eu des casernes de pompiers privées. Les pompiers pouvaient regarder votre maison brûler si vous n'aviez pas signé de contrat avec eux, en attendant que la compagnie choisie arrive.
    - Au Canada: un étudiant qui entre dans la vie active a au minimum une dette de 25000 $ sur le dos (aux US c'est bien pire)
    - Avez-vous une idée de ce que donnerait une police et des milices privées? À qui devra-t-elle rendre des compte lorsque qu'il y aura abus?
    - Avez-vous une idée de ce que donnerait une compagnie privée de gestion de l'eau, qui limiterait ses investissements dans l'entretien de son réseau pour gagner en rentabilité? Et bien c'est déjà arrivé: qualité de l'eau déplorable, contamination et maladie dans des villages entiers.
    - Et que dire des Colombiens qui n'avaient plus le droit de récolter l'eau de pluie sans être illégaux ?

    Merci à la libéralisation du marché et aux entreprises rentables qui entretiennent les services publics ... Pendant qu'il y en a encore!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire